Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Shakti : the power

SHAKTI THE POWER

(devanagari : शक्ती, nastaliq: شکتی, litt. « Force »)

Réalisateur et Scénario : Khrishna Vamsi

Avec Karisma Kapoor, Sanjay Kapoor, Nana Patekar, Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai (juste pour danser auprès du précédent)

Date de sortie : 20 septembre 2002

Durée : 177 minutes

Voici l'affiche officiel du film et également celle du DVD mais c'est une tromperie sur le film car cette image représente seulement une séance de chants et de danses entre Shah Rukh Khan et Aishwarya Rai, qui pour moi ne colle pas du tout au film, limite on se demande si le DVD n'a pas buggé ....

 

Nandini vit une vie heureuse avec ses oncles au bord d'un lac au Canada. Pour l'anniversaire de son père décédé, ses oncles lui promirent de chercher un mari à sa fille. Ils se tournent naturellement vers un ami de Nandini, Shekhar. Peu de temps après, Shekhar demanda à Nandini en mariage, ils se marièrent dans un temple et une grande complicité s'installa naturellement, et toujours avec les oncles de Nandini. Le bonheur parfait, surtout que Nandini donna rapidement un garçon Raja, qui fût la fierté de son père et des oncles. Un bonheur parfait.

Un jour, Shekhar apprend par les informations télévisées que de violents troubles ont lieu en Inde dans la région dont il est originaire.

Après de nombreux appels à sa famille infructueux, il décide de se rendre en Inde et après une brève explication avec Nandini qui ne comprit pas le changement de comportement de Shekhar, il avoua qu'il s'inquiéta pour sa ma (maman). Ils partirent tous les 3, Nandini n'étant jamais venue en Inde avant. Leur arrivée donna tout de suite un côté oppressant et le voyage en bus jusqu'à la demeure de la famille donna déjà le ton, le bus fût obligé de s'arrêter car une voiture explosa devant eux et Shekhar fût sorti du bus par force par des hommes armés qui débarquèrent de la montagne.

On découvre alors pourquoi Shekhar avait quitté sa famille, à cause de la violence quotidienne pour le contrôle du territoire du père 40 villages et 4.000 habitants. Des gangs, des tueries, des bombes, de la violence quotidienne ...

Arrivée au sein de la famille de son mari, Nandini est choquée par le comportement de son beau-père Narasimha. C’est un vrai mafieux qui dirige sa famille et sa communauté comme un despote. Il a de nombreux ennemis. Son beau-père à la fierté d'avoir un petit-fils qui deviendra un tigre comme lui, mais s'intéressa guère à son fils qu'il traita de mauviette et fils à sa maman et encore moins de sa belle-fille comme de toutes les femmes en général.

Nandini demanda à son mari de rentrer au plus vite car elle se sentait en insécurité, il accepta mais sa mère voulut qu'il reste jusqu'au jour de son anniversaire 5 jours après ... Il accepta exceptionnellement car il ne pouvait rien refuser à sa ma.

Shekhar essaie de ramener la paix entre les gangs en guerre car il ne supportait plus toute cette violence gratuite. Mais malheureusement, il est attaqué par le gang rival et tué sur le chemin alors qu'il devait se rendre à une réunion de ré-conciliation à laquelle il voulait assister au nom de son père, mais c'était un subterfuge pour tenter de l'assassiner. 

Nandini se sent alors plus du tout  en insécurité et décide de quitter l'Inde avec son fils, mais Narasimha veut garder le petit Raj, car après tout c'est lui maintenant l'héritier. Prêt à tout pour échapper à cet homme, Nandini essaya à plusieurs reprises de s'enfuir avec son fils mais ce fût un échec, entre les gangs rivaux, l'armée de son beau-père et la police corrompue. Un jour, après s'être rendu à la police pour chercher de l'aide, son beau-père et sa troupe débarquèrent, ils mirent les policiers sous les verrous et Narasimba battu Nandini alors que personne ne vint à son aide même pas Jai Singh (Shah Rukh Han), un vendeur d'alcool de contrebande. Elle fut ensuite enfermée dans une remise dans la demeure de son beau-père puis libérée par les femmes et récupéra son fils. Un long voyage de fuite s'engagea, et ils furent sauver par Jai Singh contre un gang armé entre des dromadaires qui dormirent paisiblement. Ensuite, ils arrivèrent près d'une voie ferrée, et Jai Singh fit un tour de passe-passe pour faire arrêter le train et lorsqu'il arrivât et s'arrêta, ils les mirent dans ce train; Avant de mourir après un dernier affrontement contre un gang, il contempla l'argent que Nandini lui donna pour qu'il réalise son rêve, aller à Dubaï .....

 

Pour une fois, je vous ai quasiment raconter toute l'histoire. Pourquoi, car j'ai pas trop aimé le film, il était limite ennuyeux et ces règlements de comptes sont rébarbatifs à force. La pochette m'a effectivement trompé, je l'ai emprunté dans une médiathèque et y trouver enfin un film Bollywood j'étais heureuse, j'ai vite lu le résumé mais je ne voyais pas le rapport avec la couverture et le résumé sur le coup (effectivement il y a en a aucune) mais je voulais découvrir le film. C'est le deuxième film que je vois à la suite et où Shah Rukh Khan débarque bien après la moitié du film, je trouve ça dommage que d'un coup un homme débarque de nul part pour faire son show.

 

Shakti : the powerShakti : the power
Shakti : the powerShakti : the powerShakti : the power
Shakti : the powerShakti : the powerShakti : the power
Shakti : the powerShakti : the power

Bande annonce français

Pour information, dans l'hindouisme, le mot shakti revêt les sens suivants :

- puissance, force, énergie ;
- pouvoir divin, force consciente du Divin ;
- manifestation d'un pouvoir de la Conscience et de la Force suprêmes (selon shrî Aurobindo) ;
- la Mère divine, source de tout pouvoir ;
- Parèdre et Puissance de manifestation et d'action d'un Dieu particulier, représentée comme une Déesse.

C'est la fusion totale des deux entités, masculine et féminine, fusion physique, mentale et spirituelle, qui permet l'accès à l'énergie suprême, à la conscience et à la sérénité. La représentation en deux entités distinctes de Shiva et de Parvati, qui semblent au non-initié être simplement une scène de sexe n'est en fait que la représentation de la fusion des principes masculin et féminin, qui seuls donnent accès à la conscience et à l'énergie suprêmes.

Wikipédia

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article