Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

OM SHANTI OM

OM SHANTI OM

Nom original en hindi : ओम शान्ति ओम

  • Réalisation : Farah Khan
  • Production : Red Chillies Entertainment
  • Directeur de la photographie : V. Manikandan
  • Musique : Vishal-Shekhar
  • Paroles : Javed Akthar Javed Akhtar
  • Genre : comédie romantique, drame, fantastique
  • Durée : 2h40
  • Date de sortie : 9 novembre 2007
  • Budget : Rs 350 000 000

ACTEURS

  • Shahrukh Khan : Om Prakash Makhija dans les années 1970/Après Om Kapoor (surnomé "OK")
  • Deepika Padukone : Shanti Priya/Sandhya ("Sandy")
  • Arjun Rampal : Mukesh "Mike" Mehra
  • Shreyas Talpade : Pappu Master
  • Kirron Kher : Bela Makhija
  • Javed Sheikh : Rajesh Kapoor
  • Bindu : Kamini
  • Asawari Joshi : Lovely Kapoor
  • Yuvika Choudhary : Dolly
  • Shawar Ali : Shawar

 

Récompenses

FILMFARE AWARDS 2008

  • Meilleure actrice débutante - Deepika Padukone
  • Meilleurs effets spéciaux - Red Chillies VFX

STAR SCREEN AWARDS

  • Meilleure actrice débutante - Deepika Padukone
  • Meilleures chorégraphies - Farah KhanTA
  • Meilleur couple - Shahrukh Khan and Deepika Padukone

STARDUST AWARDS

  • Meilleure réalisatrice - Farah Khan
  • Meilleur acteur dans le rôle négatif - Arjun Rampal
  • Meilleur acteur dans un second rôle - Shreyas Talpade

ZEE CINE AWARDS

  • Meilleur acteur dans le rôle négatif - Arjun Rampal
  • Meilleure actrice débutante - Deepika Padukone
  • Meilleures chorégraphies - Farah Khan
  • Meilleurs costumes - Manish Malhotra, Karan Johar and Sanjiv Mulchandani
  • Meilleurs effets spéciaux - Red Chillies VFX

IIFA AWARDS 2008

  • Meilleurs effets spéciaux - Red Chillies Entertainment
  • Meilleure direction artistique - Sabu Cyril
  • Meilleurs costumes - Manish Malhotra, Karan Johar & Sanjeev Mulchandani
  • Meilleur maquillage
  • Meilleure actrice débutante - Deepika Padukone

 

LE FILM

 

1977

 

Om Prakash Makhija est le fils de deux acteurs n'ayant jamais brillé, son père étant décédé depuis quelques années et sa mère Bela Makhija l'encourage à devenir ce qu'elle n'a jamais pu être et lui donner.

Il court les castings avec son ami Pappu comme figurant en rêvant d'être un jour des supers stars. Om discute tous les jours avec une affiche géante de son actrice adorée et la femme de ses rêves : Shanti Priya, alors que les passants se moquent de lui.

Shanti est la merveilleuse et la plus convoitée star du cinéma à cette époque dont le visage orne d’immenses panneaux publicitaires et figure dans de nombreux films à succès. Durant les rôles de figurants de Om et Pappu, ils croisent Rishi Kapoor, Dharmendra et autres héros populaires. Ses espoirs fleurissent peu à peu …

Un jour, il assiste au premier rang avec son ami à la montée des marches des stars lors de la première du film "Dreamy Girl", et le bracelet de ficelle rouge d'Om que sa maman lui avait mis autour du bras comme porte bonheur resta accroché au sari de Shanti, et c'est le premier regard qu'Om eut de Shanti, sa déesse. Pappu avait réussi à voler des entrées à cette avant-première qu'il avait volé et ils purent assister à une partie de cette soirée, jusqu'au Om rêvant qu'il dansait à coté de Shanti à la place des autres danseurs, était tellement absorbé par son rêve qu'il dansa en plein milieu du spectacle dans le couloir de la salle, que lui et Pattu se font firent jeter à la sortie. Là, après avoir trop bu pour fêter la victoire d'avoir pu enfin voir Shanti de près, qu'Om sortit un discours comme s'il avait obtenu le prix du meilleur acteur.

Une autre fois, Om et Pattu furent figurants dans un film et dont l'actrice était Shanti. C'était une scène de feu, et l'acteur qui devait sauvé Shanti des flammes eut peur du feu et par héroïsme Om courra vers Shanti pour la délivrer des flammes. C'est grâce à ce geste que Shanti vient sous la tente où Om a été soigné de ses brûlures pour le remercier de son courage. Om et Pattu purent enfin discuter avec elle. Honteux de n'être que figurant, Om lui raconta qu'il faisait également le travail d'acteur et donna rendez-vous à Shanti sur l'un de ses tournages complètement bidon, un genre de western spaghetti. Shanti n'était pas aveugle et avait compris la mise en scène lors de ce tournage bidon. Mais elle aimait bien cet homme drôle et touchant, et lui donna rendez-vous un soir devant un des studios.

Om avec l'aide de Pappu, lui préparèrent un monde enchanteur et féerique grâce aux différentes scènes qui était établies dans un des nombreux studios. Om ne reconnut pas tout de suite Shanti car elle s'était caché sous un voile noire pour pas être vu et Om reçut à l'arrivée de Shanti, une boule de neige avec un couple dansant.

Quelques temps après, Om espionna Shanti par une bouche d'aération d'une loge d'un studio. Elle discuta avec le producteur Mukesh Mehra et apprit qu'ils étaient mariés mais que personne n'était au courant car Mukesh voulait que le secret soit gardé et de plus il appris que Shanti était enceinte. Elle voulut un vrai mariage avec Mukesh mais lui n'en voulut pas.

Là, les espoirs d'Om pour séduire Shanti s'évanouir. Cela se reproduisit, une seconde fois où cette fois-ci par hasard, Om entendit une nouvelle conversation entre Shanti et Mukesh. Ils étaient dans un des studios décoré spécialement pour le film Om Shanti Om, il ressemblait à une salle de bal avec un lustre immense et un bel escalier. Mukesh promit à Shanti un mariage de rêve avec le détail de ce qu'il y aura pour ce grand évènement dans cette salle. Mais à peine, avait-il finit de faire rêver Shanti, il mit le feu au décor et emprisonna Shanti dans le studio et l'enferma. Om voyant le feu dans ce studio, essaya de la sauver par une des porte où elle appela au secours à travers une petite fenêtre mais des hommes de main de Mukesh empêchèrent Om de la libérer en le frappant violemment. Quand enfin, malgré ses blessures, il arriva à rentrer dans le brasier, il était trop tard, ils étaient tous les deux coincés par le feu. Une explosion eut lieu et Om vola jusqu'à la route quasiment mort. Juste à ce moment là, une voiture arriva, c'était le grand acteur de l'époque Rajesh Kappor qui était entrain de ramener sa femme à la maternité. Ils prirent avec eux Om pour également le conduire à l'hôpital mais Om mourut tandis que Rajesh Kappor et sa femme eurent au même moment un garçon.

 

2007

Om Kappoor, surnommé OK par ses initiales, était le fils du célébrissime et riche acteur Rajesh Kappor. Il vient d'avoir ses 30 ans et avait déjà derrière lui une brillante carrière d'acteur, une vie de luxe et de fans.

Il croulait sous les demandes de films mais il changeait souvent les scénarios des films qu'ils devaient tourner. Il avait une phobie le feu. De plus, il commençait de plus en plus souvent à avoir des flashs sur une vie antérieure. La visite d'un studio abandonné avec son père suite à un incendie lui rendit les flashs plus visibles et des souvenirs se reproduisirent devant lui. Il ne savait pas encore, mais c'était 30 ans avant ...

Il y eut une soirée de remises de prix le Filmfaire Awards, dont un prix a été donné au meilleur acteur masculin (le plus drôle on retrouve  Abhishek Bachchan qui concourt pour Dhoom 5). Om emporta haut la main, le trophée. Au moment du discours, au lieu de faire un discours un peu guignol comme c'était son genre, lui parvinrent des paroles d'un autre temps, loin de ce qu'il était et il sentit que ce discours il l'avait déjà dit. Devant sa télé, Paddu, l'ami d'Om Prakash Makhija, se souvenait également de ce discours, car c'était le discours que son ami avait cité lors de cette soirée d'avant-première qui eut lieu trente ans avant, le soir de l'avant-première du film de Shanti.

Pour célébrer son prix, le père d'Om Kappoor, Rajesh organisa une fête de danses et de chants (dont la chanson "Deewangi Deewangi" a attiré une trentaine de stars bollywodienne à danser dont Shahrukh Khan ; d'autres stars feront également une petite apparition le long du film). A la fin d'une des chansons, son père le présenta à un certain Mukesh Mehra, producteur à Hollywood, et là Om eut les apparitions de l'incendie qui tua Shanti, là il n'y avait plus aucun doute qui il était et pourquoi il est devenu le fils de Rajesh Kappoor.

Après la soirée, il alla directement chez sa mère, enfin la mère de l'autre Om celui décédé 30 ans plus tôt, la même femme qui le poursuivait de temps en temps quand il sortait d'un studio et qui clamait qu'il était son fils. Elle dormait et quand elle se réveilla, ils tombèrent dans les bras l'un de l'autre et vint aussi Paddu. La vie les avait de nouveau réunie et Om décida de venger la mort de Shanti et du coup la sienne aussi, même si maintenant il a la vie qu'il avait rêvé dans le temps.

Om devait travaillé avec ce fameux Mukesh Mehra (comme son père n'était pas au courant de ce qu'il se passa dans la tête de son fils) et lui proposa de faire le faire "Om Shanti Om", Mukesh n'était pas très ravi, mais après assistance du beau parleur qu'était Om, il lui accorda le tournage de ce film, avec comme obligation de trouver l'actrice et de s'occuper de la logistique, ce qui convenait parfaitement à Om. Om avec l'aide de Bela Makhija (la mère du premier Om), Paddu et des filles qui étaient toujours avec lui, avait organisé un casting pour trouver celle qui sera Shanti. Malheureusement, le résultat fût décevant, jusqu'au moment où le casting était terminé qu'une fille venait, demandait si elle pouvait encore se présenter. Quand Om et Paddu virent la jeune fille, c'était elle qu'ils cherchaient. Mais il y avait du travail avant qu'elle soit au point, elle n'avait jamais fait le métier d'actrice, était maladroite, faisait des bulles de chewing-gum, ne savait pas porter correctement le sari, ni des talons, ne savait pas jouer... Mais après beaucoup d'effort et le soutient de ses proches (sauf ses parents qui n'étaient pas au courant), ils arrivèrent à trouver l'actrice parfaite.

Quand le lieu de tournage et l'actrice trouvé, Om invita Pradesh avec lui en voiture pour une conférence de presse. Sauf que la conférence de presse avait lieu dans les studios abandonnés suite à l'incendie et particulièrement devant le studio où Shanti avait périt. Ce qui mettait très mal à l'aise Mukesh et encore plus lorqu'il vit l'actrice. Mais le plan ne s'arrêta bien sûr pas là .... Om avait encore beaucoup de cartes à jouer pour venger ce qu'il s'était passé trente années avant ... et des évènements inattendus étonnèrent même Om.

 

MON AVIS

Je vous avoue que c'est le film de Bollywood que j'ai le plus apprécié.

Shahrukh Khan est excellent dans ce rôle et donne la patate avec son sourire et toujours sa bonne humeur à travers tout le film. Il a du charisme et on le croit toujours au meilleur de sa forme.

La présence même quelques secondes dans la chanson "Deewangi Deewangi" de ces nombreux grands noms du film de Bollywood est tout à fait exceptionnelle, on dirait vraiment que Bollywood est une grande famille.

Ce film est à la fois un hommage, une satire avec un grand sentiment de vengeance. Il nous rappelle que "l'on récolte toujours ce que l'on sème" et pour continuer dans les expressions je dirais également "la vengeance est un plat qui se mange froid" (quoique dans ce film c'est plutôt chaud que froid). Surtout, il n'y a pas de la vengeance physique où l'on se tape dessus, juste une vengeance douce pour donner mauvaise conscience des faits accomplis à la personne qui a fait du mal.

On y retrouve également les sujets de la réincarnation et le karma importants en Inde.

Malgré la première partie qui se finit mal, il reste un film magnifique et un très bon divertissement, avec des danses et des chansons enivrantes, peu importante l'époque.

Pour la première partie, années soixante dix, tout est poussé à nous faire croire que nous sommes retourner dans le passé, rien n'a été oublié. Ce sont surtout les habits portés par SRK et Paddu qui nous plonge dans cette période. J'aime aussi le comportement pardonné moi l'expression "Bêbête" de SRK et de Paddu au début du film lorsqu'il voit pour la première fois les stars.

Cette partie de film rend également hommage au cinéma dirais-je rétro de l'époque, avec des moyens techniques façon recyclage ou débrouille, et des scénarios qui font vraiment plus souvent théâtre que film. Peut-être une période qui a donné aux indiens ayant vu ce film un coté nostalgique des films de cet époque avec plusieurs clins d'oeil aux films de l'époque.

La partie actuelle résume bien les films bollywoodiens de notre époque, les muscles façon tablette de chocolat, des chorégraphies, de belles danseuses, du bling-bling, show au maximum (même si dans les années 70 ils étaient déjà douées dans le domaine) ...

Je suis juste étonnée que pendant les 30 années suivant la mort de Shanti, une super star d'une beauté exceptionnelle, son nom et son oeuvre soient disparus et qu'aucun hommage, aucune fois une personne ne mentionne son nom, peut-être car pour éviter le mauvais oeil ? D'où le faite, que le studio des années 70 a déménagé à un autre endroit ...

Et le happy end, le méchant est puni, celui qui voulait venger à réussi plus qu'il pensait la vengeance.

Et bravo encore à l'hommage rendu au générique de fin où tel un défilé on découvre toute l'équipe du film.

 

Petit truc à faire attention lors du film, sur l'intérieur du poignet droit de Om des années 70 son tatouage représentant juste le "om" et regardez le même endroit avec le Om des années 2000 ....

 

OM SHANTI OM
OM SHANTI OM
OM SHANTI OM
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70
Les années 70

Les années 70

2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007
2007

2007

Résumé du film partie 70

THE END

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article