Les vêtements indiens

Publié le 19 Août 2013

Les vêtements indiens

LES VÊTEMENTS INDIENS

 

En Inde, les vêtements varient en fonction de la l'origine ethnique, la géographie, le climat et les traditions culturelles des peuples selon les régions.

Les codes de couleur sont basés sur la religion et le rituel. Les mariages chez les hindous, la mariée est habillée en rouge tandis que le blanc est la couleur du deuil.

Tenu

LES DAMES

- LE SARI (saree) est le vêtement féminin le plus connu et se porterait depuis 100 av. J.C. et est donc l'une des rares habitudes vestimentaires à avoir été conservées par le temps. Le sari est une bande de tissu non cousu allant de 4 à 9 mètres, qui est drapé sur le corps. Il en existe différent style selon les régions mais le plus commun est celui entouré autour de la taille, avec une extrémité drapée sur l'épaule couvrant le ventre. Le sari se porte comme une sorte de jupon et le haut est un corsage laissant le ventre nu. La technique du drapé varie selon les régions, les castes, les activités, la religion, ...

Le tissu peut être fait en coton, polyester brillant ou de soie imprimée.

 

Les vêtements indiens

Il existe différents types de sari :

Illustrations : http://www.walkthroughindia.com

 

Le sari de Bénarès (Banarasis Saree) est l'un des plus beau sari indien réalisés à Bénarès que l'on appelle mainteant Varanasi, la ville sainte de l'Inde. Les saris de Bénarès sont considérés comme l'un des plus beaux saris en Inde et spécialement connus pour les travaux lourds de brocart en or et argent ou "Zari" et ses broderies. Les saris de Bénarès ne sont pas seulement une tenue traditionnelle, mais un symbole de fierté, de bonheur, d'union et de célébration pour les femmes indiennes.

Les vêtements indiens Les vêtements indiens Les vêtements indiens

Les saris en soie "silk saree" sont considérés comme la plus attrayante et populaire de l'Inde. Ils sont appelés "paat" dans l'est de l'Inde, "pattu" dans le sud et "Resham" en hindi. Ces saris de soie sont bien célèbres non seulement en Inde, même dans le monde entier pour son design, sa texture fine, ses beaux imprimés, ses couleurs éclatantes et la qualité de sa broderie. Ces beaux saris sont utilisés pendant le mariage ou célébration du festival dans la plus grande partie de l'Inde du sud. Les plus célèbres sont ceux fabriqués à Mysore, à Kanchipuram et à Bhagalpur. On retrouve la soie imprimée, la soie brodée, ...

Les vêtements indiens

Le sari Chanderi est le sari favori des femmes indiennes. Il fait avec un mélange de soie et de coton. Il a un poids léger et est plus agréable à porter. Chanderi est une petite ville située dans le district de Ashoknagar dans l'Etat du Madhya Pradesh, Il est également célèbre pour ses brocarts et mousseline.

Les vêtements indiens

Le sari "Tant" : C'est le sari de l'État du Bengale occidental. Elles sont vibrantes en couleur et idéal pour toutes les occasions. Le sari "Tant" est célèbre pour sa légèreté, sa transparence et son confort. De plus, il apporte un large choix de motifs, de couleur et de style. Il a l'avantage de pouvoir être porté dans toutes les occasions, ce qui est à l'origine que c'est le sari préférés des   femmes bengalies.

Les vêtements indiens

Les saris "Sambalpuri"  sont classés parmi les plus beaux saris en Inde et fait la fierté de l'Orissa. Ils sont tissés traditionnellement à la main, connus pour ses motifs traditionnels (coquille dit "shanka", roue dit "chakra", fleur dit "phula", ..) et pour son tissage complexe. Après un long processus, le sari "Sambalpuri" est une bande de tissu non cousu de 4 à 9 mètres de longueurs et qui permet d'enveloppr le corps dans un style différents. Il était la première fois produit dans le district de Sambalpur dans l'Etat indien d'Orissa d'où le nom de sari "Sambalpuri".

Les vêtements indiens

Le sari Kosa est l'un des plus beaux sari et donne une allure royale aux femmes qui le portent. 

Le principal facteur de distinction du tissu de la soie "Kosa" est qu'il est produit en utilisant des fils d'un type spécial de ver à soie appelé "Kosa" et qui est spécialement cultivé dans les arbres du nom "Arjun", "Saja" ou "Sal" dans les forêts du centre de l'Inde. Les fils ainsi produits sous forme assez assez grossières dans leur texture, mais c'est justement cette disctinction qui fait leur distinction. Les saris Kosa purs sont tissés à la main et sont souvent plus chers que les versions "fines" de soie. Le ver Kosa est assez rare, ce qu'il explique pourquoi de nombreux types de saree Kosa peuvent être chers. S'ils sont tissés en combinaison avec des fils de coton ou de polyester le vêtement coûtera moins cher. Les saris fabriqués avec ce tissu sont connus pour leur caractère distinctif, la texture et la qualité inégale pure.

Les saris Kosa sont considérés comme étant de bon augure et sont très appréciés pour les cérémonies importantes telles que les mariages, les fêtes et célébrations. Avant tout, ces saris sont appréciés pour leur beauté, son confort et sa robustesse.

Les vêtements indiens

Le sari "Nauvari" est un sari traditionnel porté par les femmes dans l'état indien du Maharashtra (Etat de Mumbai). Dans ce style de sari, le vêtement est drapé puis caché à l'arrière afin de créer l'illusion de porter des pantalons. En raison du fait que ce style de saree utilise en fait un seul tissu qui mesure 9 yards (unité de mesure anglaise que l'on nomme aussi verge), il est également connu comme le Nauvari (qui signifie neuf yards en marathi) saree, qui est le terme familier le plus couramment utilisé pour ce style de sari. Dans la forme la plus traditionnelle de ce sari, les femmes ne portent pas un jupon sous le vêtement (comme cela est le cas avec tous les autres style de sari en Inde). Lorsque le sari est drapé, il est assuré que le point central du vêtement se termine à l'arrière de la taille de la femme et les parties d'extrémité des vêtements sont liées solidement ensemble, éliminant ainsi la nécessité d'une jupe en complément. L'origine de ce style de drapé est parce que les femmes travaillaient dans des domaines spécifiques, avaient besoin de trouver un moyen d'être en mesure de porter leur tenue traditionnelle, sans en souiller leur vêtement.

Les vêtements indiens

 

Le sari en mousseline de soie (Chiffon Sarees) est le sari plus élégant parmi tous les autres saris indiens. Le sari en tissu de mousseline de soie est très populaire pour sa bonne qualité, la facilité des pliages, du fait qu'il est facilement disponible en une très large variété de couleurs et de broderie, en différents styles et tendances, ce qui permet d'avoir de l'allure. Le sari en mousseline de soie est fabriqué à partir de coton, de soie et de fibre synthétique. Ce tissu est fait de fils torsadées comprenant des fils très fins. Il est très prisé par les jeunes indiennes et il est très abordable mais cela dépend bien évidemment du travail effectué dessus.

Les vêtements indiens

 

Sari "Georgette" est l'un des sari plus abordable tout en offrant de de vastes nuances et avec un travail ornemental. Son meilleur atout c'est qu'il permet une manipulation facile, lavable et peut être porté dans tous les styles. Il offre également une large gamme de modèles comme "Jaal Embroidered Georgette","Designer Georgette Sarees" et "Pure Georgette Sarees". Il peut être de soie ou de polyester. Il reste plus lourd et plus opaque que la mousseline.

Les vêtements indiens

 

Le Sari "Net". Contrairement aux soies ou au coton saris typiques, les saris nets sont faits de la matière que l'on voit au travers tel un voile. Le "Net" est un tissu dans lequel les fils sont noués aux intersections pour créer un motif de minuscules trous dans le tissu. On ne peux pas vraiment considéré que c'est un textile d'origine indienne car il a été introduit en Inde par les commerçants occidentaux. Initialement, il était uniquement utilisé pour créer des voiles, ou tout au plus, des dupattas (foulard "multi-usages", mais finalement les concepteurs ont commencé à réaliser le potentiel de ce tissu pour d'autres vêtements. Les saris "Net" forment des vêtementss plus moderne tout en conservant la beauté et la grâce du drapé de sari traditionnel. On les trouve de différentes couleurs et de différents modèles. Cela dépend principalement du tissage du du textile, des colorants utilisés pour le fil, ainsi que la broderie ou la décoration. Les meilleurs  ont un tissage très fin et très détaillé avec de petites ouvertures, ce qui ajoute une certaine quantité d'opacité pour le sari. Ils ont aussi tendance à être brodés délicatment et l'on peut y trouver un bon nombre d'embellissements pour améliorer l'apparence.

Les vêtements indiens

Le sari "Bandhani". Le Bandhej ou bandhani est réalisé en utilisant une très vielle méthode de teinture du Gujarat, le "tie an dye" (teindre en nouant), largement pratiquées à travers l'Etat ainsi que dans les zones adjacentes du Rajasthan et de l'Uttar Pradesh. Il est utilisé pour faire des saris "Bandhej" ou "bandhani" principalement mais aussi d'autres tissus et vêtements. Le sari bandhani est depuis des siècles et continue à rester l'un des vêtements les plus populaires autour ethniques. Il est souvent vu dans les films et les spectacles télévisés, en particulier ceux centrée sur les traditions et les cultures de l'ouest de l'Inde rurale. La technique utilisée pour créer ces saris a évolué au fil du temps même si les principes de base restent les mêmes. Un tissu blanc uni est liée au moyen de bagues, bouchons en plastique et d'autres outils, puis plongé dans les colorants colorés, parfois en plusieurs nuances. Il peut alors être bouilli ou traité de certaines façons, et après séchage il est prêt à être découpé pour devenir un sari.  Les couleurs et les méthodes de teinture varient d'une région à une autre et lui donne un aspect bien distinct. Par exemple, un modèle de nœud unique est appelé "Ekdali", trois noeuds sont appelés "Trikunti" et quatre nœuds est "Chaubandi". Une combinaison de ces modèles de base peut être utilisée pour produire des saris de Bandhej avec des dessins exotiques comme "Dungar Shahi" (montagne), "Boond" (un petit point avec un centre foncé), Kodi (larme) et laddu jalebi (tourbillons). D'autres modèles mais plus complexes, connus pour leur beauté artistique, sont Leheriya, Mothra et Shikari. Ces modèles peuvent être soit dans le tissu dans une densité égale ou symétriquement disposé au centre de la Pallu ou de la zone de la jupe, ou aux frontières.

Les vêtements indiens
Les vêtements indiens

Les motifs et les couleurs

 

Traditionnellement, les couleurs et les motifs des saris ont chacun une signification particulière :

- Le blanc est la couleur traditionnelle des brahmanes ou prêtres (la teinture étant considérée comme impure), c'est aussi la couleur du deuil, portée donc par les veuves. 

- Le vert : jadis la couleur de la caste des vaishya (marchands). Elle est aujourd'hui surtout un signe d'appartenance à la communauté musulmane. Des saris verts sont portés aussi, dans certaines régions de l'Inde, pour le mariage.

- Le bleu est traditionnellement la couleur de la caste des shûdra (agriculteurs, artisans, tisserands...). Elle était évitée par les castes élevées (le procédé d'obtention de l'indigo étant considéré comme particulièrement impur). 

- Le noir est une couleur traditionnellement rare, considérée de mauvais augure.

- Le rouge est la couleur de la caste des kshatriya (nobles guerriers). Censée être de bon augure. C'est également la couleur la plus habituelle des saris de mariage.

- Le jaune/safran : son symbolisme est lié à la religiosité, à l'ascétisme. Dans certaines régions de l'Inde, une tradition veut qu'une mère porte un sari jaune sept jours après la naissance de son enfant.

- La mangue (motif cachemire ou paisley) : il s'agit avant tout d'un symbole de fertilité et d'abondance.

- L'éléphant représente la puissance, le pouvoir, la royauté mais son symbolisme peut aussi être associé à l'eau et à la fertilité

- Le perroquet est un signe de passion, de séduction.

- Le poisson est un autre signe de fertilité et d'abondance, mais aussi de pouvoirs surnaturels.

- La conque (coquillage), représente le son divin.

 

Comment draper un sari

Les vêtements indiens

 

 

 

 

LE GHAGRA CHOLI (Lehenga choli) est originaire du Rajasthan et du Gujarat principalement.

 

Cet ensemble de 3 différentes pièces se compose du choli (un genre de blouse semblable de celle qu’on porte sur le sari), le lehenga ou le ghagra (une longue jupe qui peut être recouverte ou pas avec des  broderies ou des plissées, serrée la taille, laissant ainsi la partie le bas du dos et du ventre nu) et la dernière pièce, le dupatta, servant généralement à couvrir la partie exposée du corps  ainsi que la tête.

Le lehenga choli est fait de différentes matières : soie, coton, georgette, crêpe, net, satin, mousseline de soie et brocart. Il existe également toute une variété de styles, de couleurs et de styles de coutures décoratives pour le lehenga choli. Quant au lehenga, il peut être confectionné dans des formes différentes du type de queue de poisson, coupe droite ou circulaire entre autres.
Le lehenga choli est idéal pour les fêtes, les mariages – il est une des tenues préférées des mariées. En raison des tendances de la mode, le lehenga choli attire bon nombre de femmes. Habit somptueux, il fait ressortir l’essence du féminisme.

 

 

 

LE SALWAR KAMEEZ est une des tenues les plus populaire des femmes indiennes d'aujourd'hui. C'est un vêtement confortable et respectable qui est souvent porté par les femmes du Penjab et du Kashmir et maintenant les femmes de tous les coins du pays. Les Salwars sont comme les pyjamas, attaché à la taille.

Pour le Salwar Kameez, les femmes portent une tunique longue et ample, d’ailleurs quelques fois on peut voir une femme portant un churidar au lieu d'un Salwar. Le Churidar peut être porté en tunique sans un col ou avec un col mandarin qui s'appelle Kurta.

LE CHURIDAAR KURTA est une version du salwar sauf que le pantalon n'est pas ample mais comme un legging. C'est comme une robe avec laquelle on met un legging ou un caleçon serré.

LE PUTTU PAVADAI / RESHME LANGA est une robe originaire de l'Inde du Sud et généralement porté par les enfants et les jeunes filles.

LE MUNDUM NERIYATHUM est un vêtement traditionnel des femmes dans le Kerala en Inde du Sud. C'est la forme la plus ancienne du saree qui a couvert seulement la partie inférieure du corps. Dans le mundum neriyathum, le morceau traditionnel le plus fondamental est le mundi ou le vêtement inférieur qui est la forme ancienne du saree dénoté dans Malayalam comme 'Thuni' (le sens du tissu), pendant que le neriyathu forme le vêtement supérieur ajouté très récemment au mundu. Le mundum neryathum se compose de deux morceaux de tissu et pourrait être porté dans le style traditionnel avec le neriyathu glissé à l'intérieur de la blouse, ou dans le style moderne avec le neriyathu porté sur l'épaule gauche.

LE MEKHALA SADOR

Est un vêtement traditionnel des femmes dans l'Assama et porté par les femmes de tous les âges. Il existe trois grandes pièces de tissus. La partie inférieure, drapée de la taille vers le bas et appelé Mekhela. La partie supérieure de la robe trois-pièces, appelé Sador et est une grande longueur de tissu qui a une extrémité rentrée dans la partie supérieur du Mekhela et le reste est drapé au-dessus et autour du reste du corps. La Sador est niché dans des plis triangulaires. Un chemisier ajusté est porté pour couvrir la poitrine. La troisième pièce est appelé Riha, qui est porté sous la Sador, il est étroit en largeur. Cette robe traditionnelle des femmes Assamais sont très célèbres pour leurs motifs. Le Riha est surtout porté lors des occasions religieuses et cérémonieux. Le Riha est porté exactement comme le Sador.

http://hiyarjagot.com/PreviewImages/14MekhelaChador14.JPG

 

 

LES MESSIEURS

 

Le Sherwani

Est une chemise arrivant aux genoux qui se porte avec un pantalon churidar ou pajama et un Ghatcholas qui remplace le dupatta (voile de modestie) de la femme.

La Kurta churidar

Est porté par les indiens du nord. C’est un ensemble qui se compose d’un long pantalon retombant en nombreux plis sur les sandales, avec une longue chemise sans col arrivant aux genoux.

imagesCAMKMXZU

La Kurta-Pajama

Est comme la kurta churidar, la seule différence est que le pajama est un pantalon large qui s’attache par un nala (lacet) comme le churidar (la kurta-pajama est plus spécifiquement portée par les musulmans et les sikh).

Résultat de recherche d'images pour "kurta pajama*"

Le dhoti

Est une longue bande de tissu d’environ 4mètre et demi à 5 mètres en coton blanc et ou/en soie. Il peut se porter long c’est-à-dire jusqu’aux pieds ou bien court, à savoir on ramène le bas autour de la taille. Il existe également plusieurs façons de l’ajuster selon les régions et la caste.

Ce vêtement est porté à ce jour, en majorité par les hommes pauvres ou bien alors  très riches, les hommes politiques, avec une chemise blanche à manches longues. Les hindous traditionalistes comme les religieux le portent toujours (les brahamanes) .Encore très utilisé dans l’Inde du Sud, les Reddiars (propriétaires terriens) le porte long. Par contre les daliths le portaient court signe de leur asservissement.

imagesCABF56R1 imagesCA43WWXN

Mais, dans toutes les régions de l'Inde et quelque soit la religion de leurs habitants on ne porte pas de cravate et elle est à bannir dans les milieux traditionnels indien.

 

ET POUR FINIR LES HABITS CONTEMPORAINS

 

Résultat de recherche d'images pour "people in india" Résultat de recherche d'images pour "dhoom"

 

Bien évidement, au quotidien les hommes sont habillés de la même façon que dans le reste du monde. Pour les femmes, l'on retrouve beaucoup les vêtement traditionnels (sari, salwar kameez, ...) mais les jeunes femmes s'habillent également dans des tenues plus "occidentales". Après tout dépend dans quel région vous êtes, et si vous êtes à la ville ou à la campagne.

 

N'hésitez pas à vous rendre sur les artilces

- le motif paisley ou cachemire

- les turbans du Rajasthan

Et à découvrir d'autres articles dans la même catégorie "culture et traditions".

 

 

Rédigé par Véronique-Atasi

Publié dans #Culture et traditions, #Tenues indiennes

Repost 0
Commenter cet article

cintha 14/07/2016 14:00

jolie

H1800 02/05/2016 21:41

un très bien article continue!

avena 16/10/2015 13:56

Franchement excellent article toute est détaillé en ce qui concerne les saris indiens, bravo pour ce blog

Véronique 16/10/2015 20:08

Merci beaucoup pour votre message très encourageant.

Anne-Gaelle 17/09/2015 12:33

Merci pour votre réponse et pour votre conseil d'acheter un salwar kameez. J’ai regardé plusieurs modèles sur Internet et il y en a beaucoup qui sont très beaux, le choix sera difficile, lol ! Je sais que je suis chanceuse d’aller en Inde pendant tout ce temps, j’ai hâte d’y être et de profiter de tout ce que je pourrai faire.

Anne-Gaelle 10/09/2015 14:31

J'adore les vêtements indiens, je les trouve d’une beauté sans pareil. L’année prochaine, mon conjoint m’emmène en vacances pendant 4 mois en Inde. Il a pris un prêt personnel sur https://www.sofinco.fr/credit-pret/pret-personnel.htm pour cela, et pour toutes nos dépenses là-bas. Une fois sur place, j'ai très envie d'en profiter pour me faire plaisir et m’acheter quelques saris de grande classe, car une de nos amies se mariera à New Delhi.

Atasi 10/09/2015 18:49

Ils sont effectivement sublimes et j'ai voulu vraiment faire découvrir toute la gamme de ce qu'il existe, mais également la symbolique des couleurs qui est très importante et surtout les matières car il y a "sari" et "sari", les indiennes ont l'oeil et la matière fait la classe.
Vous êtes très chanceuse de vous rendre 4 semaines en Inde l'année prochaine. Vous aurez beaucoup d'occasion pour vous faire plaisir sans trop vous ruiner. Si vous voulez acheter des saris prévoyez une demie journée car les vendeurs ont un stock énorme, entre les matières, les couleurs, les motifs, ... Il faut rester patient et négocier ferme (sport local). Et si des amies à vous viennent avec ça sera plus sympa et elles pourront te conseiller.
N'oubliez pas d'acheter des Salwar Kameez (vous pouvez les retoucher à votre morphologie chez les tailleurs pour un très bon prix) et vous aurez plus l'occasion de le porter en France que le sari.

Atasi 11/06/2015 17:20

L'article a été mis à jour le 11 juin 2015, je vous ai rajouté 11 types de saris et je vous ai remis des nouvelles photos pour remplacer ceux ayant disparus. Vous trouverez dorénavant les choses essentielles à connaître sur les vêtements indiens.
Un grand merci à tous les lecteurs de cet article, qui est sans conteste celui qui remporte le plus grand succès.

pinklotusinindia 11/06/2015 14:33

Toujours un plaisir de lire vos articles auxquels on voit qu'il y a beaucoup de recherches et de précisions ,ne changez rien à votre blog,il est tout simplement super et j'en suis super fan!;-))

Rivka 02/03/2015 21:58

Bonjour ! Bel article, renseignements interessants.
Juste une petite rectification a faire svp : la cravate n'est pas du tout bannie en Israel, et il n'y existe vraiment pas de peine de pendaison !!!

sa 24/06/2014 15:03

bonjour je vous achete ce tissu de les robes sari mais je connu pas le nom de tissu car jai demande a quelu un de me ramener de l inde
comment s appelle en indien merci

Atasi 20/09/2013 00:55

Merci à vous pour vos commentaires, je suis contente que cet article vous plaît, c'était pas mal de boulot de retrouver les tenues les plus courantes

La nièce de l'auteur 19/09/2013 18:16

tres jolies tenues

Claire 24/08/2013 19:42

Merci Véronique, pour cet article complet et très intéressant!