Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Visiter Delhi - Partie 1 - Introduction et informations pratiques

VISITER DELHI

Partie 1

 

Introduction et informations pratiques

 

Delhi est la porte d'entrée lorsqu'on souhaite visiter le Nord-Ouest de l'Inde. La plupart des touristes n'y font que passer, brièvement, ou tout au plus deux jours avant de rejoindre principalement l'État voisin du Rajasthan et le Taj Mahal qui se situe à Âgrâ en Uttar Pradesh à 3 heures 30- 4 heures de voiture et 1 heure 30 de train de Delhi.

Delhi est une ville chaotique, polluée, surpeuplée, trépidante et même exaspérante, je ne vous le cache pas. Pourtant Delhi est une ville très ancienne, chargée en histoire, une ville se situant sur un axe stratégique pour les nombreuses routes commerciales depuis des siècles, une  ville devenue plusieurs fois capitale et regorgeant donc de vestiges et de lieux à découvrir provenant de différentes époques mais également de différentes cultures. De plus, nous y trouvons de nombreux lieux de culte et de nombreux musées. Plusieurs jours de visites ne suffisent pas pour découvrir Delhi mais pourtant il est intéressant de s'y attarder.

Après de nombreux séjours dans la capitale indienne, je vous propose de vous faire découvrir cette ville en plusieurs parties. Cet article vous servira d'introduction et vous donnera quelques conseils. La seconde partie - dans un prochain article - relatera des lieux que l'on visite lors d'un premier séjour et qui sont souvent proposés par les tours opérateurs pour une durée de séjour d'environ deux jours. Une troisième partie vous fera découvrir les lieux que l'on peut visiter lorsqu'on a quelques jours de plus à passer dans la ville. Enfin une dernière partie vous fera découvrir des lieux moins connus par les touristes de passage.

INTRODUCTION A DELHI

ET INFORMATIONS UTILES

 

 

Delhi a été érigée sur les plaines à proximité de la Yamuna et a toujours eu une situation stratégique sur les axes nord-sud et est-ouest. Delhi a été la capitale de nombreux grands empires dont les monuments et les vestiges côtoient aujourd'hui les bâtiments et les tours modernes.

Les origines de Delhi sont très anciennes. Il semblerait que la ville antique légendaire d'Indraprastha, la capitale du royaume des Pândava, que l'on retrouve dans le texte épique du Mahâbhârata se trouvait à Delhi il y a 5000 ans soit vers 2800 av. J.-C. Des preuves archéologiques ont été trouvées près de Purana Qila et confirmerait cette supposition. Malheureusement, les dernières traces de cette cité ancienne ont disparu avec la construction du Delhi de Lutyens.

Delhi a été le centre de nombreux empires et de nombreux royaumes. Au moins huit cités furent érigées sur ce site. Les cinq premières capitales se trouvaient au Sud aux alentours du site de Qutub Minar et les trois autres plus vers le nord du Fort Rouge à l'actuel New Delhi, le long de la Yamuna.

 

Source Wikipédia - Cliquer sur "aperçu de l'image" pour la visualiser

 

Les capitales érigées à Delhi furent :

- la première capitale a été Lal Kot et a été érigée par 1060 par Anangpal II. La cité de Lal Kot fut pourtant fondée par les rajpoutes du clan Tomara sous le règne d'Anangpal I mais ce n'est que sous le règne d'Anangpal II que la ville s'agrandit vraiment pour devenir une capitale. En 1180, la ville fut prise par les rajpoutes  du clan Chauhan (ou Chahamanas of Shakambhar, rois d'Ajmer) et qui renommèrent la cité Qila Rai Pithora. Toutefois Delhi n'était pas encore le siège d'une quelconque autorité centrale car à l'époque aucun dirigeant n'était capable de contrôler la région suffisamment longtemps pour établir un royaume. La preuve étant que durant la bataille de Tarian en 1192, les turcs renversèrent le roi Prithvîrâja Châhumâna III du clan des Chauhan. Le nom de "Sultanat de Delhi" apparaîtra pour la première fois en 1206 par Qûtb ud-Dîn Aibak qui se déclara premier sultan de Delhi. La région fut alors considérée comme un état à part entière et non plus comme une extension du royaume turc. C'est ce dernier qui érigea le Qutub Minar et la première mosquée en Inde "Quwwat ul-Islâm".

- la seconde capitale a été Siri. Elle a été une cité prospère et,fondée par Alâ ud-Dîn Khaljï en 1303-4. C'est à ce dernier qu'est revenu le rôle de fondateur de la première dynastie de Delhi et le véritable premier empereur de l'Inde.

- La troisième Delhi est "Tughluqabad" située sur les contreforts des monts Aravalli. Elle fût bâtie sous Ghiyas-ud-Din Tughluq qui règna de 1321 à 1325. 

- La quatrième Delhi fut bâtie par Muhammad bin Tughluq (1325-1351) comme une enceinte fortifiée regroupant Qila Rai et Siri. Son nom Jahanpanah.

- La cinquième, Firozabad, occupait l'emplacement du quartier de Firoz Shah Kotla, aujourd'hui New Delhi. Elle se situe plus au Nord que les quatre premières et s'étend entre Hauz Khas au nord et les rives de la Yamuna. Elle fut fondée par Feroze Shah Tugbluq (ou Fîrûz Shâh Tughlûg 1351-1388). Ce dernier fut le plus grand bâtisseur de Delhi où il y construisit  quatre mosquées, trente palais, 200 caravansérails, des réservoirs, des hôpitaux, etc. Très aimé de son peuple, son règne fut cependant celui du déclin. Sa mort, en 1388, fut suivie par la succession de sultans plus inaptes les uns que les autres. La guerre civile s'installa et laissa tout le loisir à Tamerlan d'envahir l'Inde du nord en 1398. Il mettra la ville à sac et repartira laissant une cité dévastée.

- La sixième Dinpanah se situe est au sud de Firozabad et Purana Qila en est sa citadelle. Elle fut initiée par Humayun en 1534 et fut prise par le chef afghan Sher Shah Sur (1540-1545) qui la rebaptisa Shergarh.

- La septième est Shahjahanabad et érigée par l'empereur Shah Jahan, connu pour avoir érigé le Taj Mahal. Alors que ses aïeux, Akbar et Jahangir passèrent peu de temps à Delhi,  Shah Jahan décida d'abandonner Agra pour Delhi avec le souhait d'y construire une nouvelle ville qui se situe aujourd'hui approximativement aux limites d'Old Delhi.

- C'est en 1911 que les Britanniques décidèrent de transférer la capitale du Raj Britannique de Calcutta à Delhi, où ils bâtirent New Delhi, la huitième et dernière capitale. Sa construction fut confiée à l'architecte britannique Edwin Lutyens et débuta en 1913 et le Vice-Roi s'y installa en décembre 1929. New Delhi fut inaugurée en 1931, seize ans avant l'Indépendance de l'Inde. Ce n'est qu'en 1950 que Delhi est officiellement choisie comme capitale de la République Indienne.

La prophétie disant à propos de Delhi "quiconque bâtit une nouvelle ville à Delhi est condamné à la perdre" se révèle être assez exacte lorsqu'on s'imagine que huit capitales avaient été érigées à Delhi.

Depuis cette date, la capitale s'est agrandie, débordant de son territoire initiale pour englober les villages s'étant trouvées à sa proximité. Delhi souffre de problèmes d'urbanisation tels que la pollution, les embouteillages et la pénurie des ressources.

 

Concernant l'origine du nom de "Delhi", il existe comme très souvent en Inde de nombreuses légendes sur son origine. L'origine qui paraît la plus cohérente est que Delhi est un dérivé de "Dilli", une déformation de "dehleez" ou "dehali", deux termes signifiant "seuil" ou "entrée", symboliques de la situation de la ville comme porte d'entrée de la Plaine du Gange. Il existe différente théories. Une suggère que le nom original de la ville était Dhillika. Une autre histoire raconte que "Delhi" serait un dérivé de "Dhillu" ou "Dilu", le nom d'un roi qui bâtit la ville en 50 avant J-C. Une autre raconte que le nom de la ville est basé sur le mot hindi "dhilli" qui signifie "lâche", et qui aurait été utilisé par les Tomara en référence au pilier de fer de Delhi dont les fondations étaient faibles et qui avaient dû les déplacer. Selon le texte hindou, le "Bhavishya Purana", le roi Prithiviraja d'Indraprastha a fait construire un nouveau fort pour toutes les castes de son royaume et lui a donné le nom de "dehali".

 

Capitale de l’Inde, ville d’espace, ville de commerce et de gouvernement, Delhi est très différente des autres grandes cités indiennes.

Géographiquement, le territoire de la Capitale nationale de Delhi couvre une superficie de 1.481 km2-1.483 km2 dont 783 km2 sont considérés comme ruraux et 698 km2 urbains. Il est entouré des États de l'Haryana au nord, à l'ouest et au sud et de l'Uttar Pradesh à l'est. Durant la colonisation britannique, Delhi faisait partie de la province du Penjab.

La rivière Yamuna traverse la ville du nord au sud, et la majeure partie de la ville se trouve sur sa rive droite. La plaine de la Yamuna, dont le cours constitue la frontière historique entre le Penjab et l'Uttar Pradesh offre un sol alluvial fertile mais sujet aux inondations. L'arête de Delhi est un petit massif qui trouve son origine dans la chaîne des Aravalli et qui entoure les parties ouest, nord-est et nord-ouest de la ville et atteint l'altitude de 318 mètres.

Depuis 1947, la ville a connu une profonde métamorphose et une explosion démographique. D'après le recensement de 2011, la population de Delhi s'élève à 16 753 235 habitants pour une densité de 11 297 habitants/km2. Le ration de genre est de 866 femmes pour 1 000 hommes, le taux d'alphabétisme est de 86,34 %. Elle déborde largement de ses anciennes limites, avec la création de nouveaux quartiers (colonies), dont les plus éloignés se trouvent à plusieurs dizaines de kilomètres du centre-ville. Longtemps vouée au secteur tertiaire, la capitale a pourtant développé une industrie à sa périphérie éloignée : sidérurgie, industries chimiques et pharmceutiques, électronique par exemple.

Le réseau routier de Delhi est l'un des plus denses du pays. Delhi est également un nœud majeur du réseau ferroviaire nord Indian Railways. La ville compte cinq gares principales : New Delhi, Delhi Junction (Old Delhi), Hazrat Nizamuddin, Anand Vihar Terminal et Sarai Rohilla. Son réseau de métro a été lancé en 2002 et ne cesse de s'accroître. L'aéroport de Delhi est l'un des plus importants de l'Asie du Sud.

 

Quand partir ?

Mes séjours à Delhi avaient eu lieu en juillet, août et septembre.

Les guides disent souvent que la meilleure période se situe de novembre à avril, ou même  d'octobre à mars. Le climat y est sec et la température est agréable sans être excessive. Les mois de janvier et février sont plus froids avec des températures matinales qui peuvent se rapprocher à 0°C. Mai et juin sont des mois où les températures sont très élevés. Comme il est difficile de déterminer le temps qu'il fera à une certaine période, les grosses chaleurs peuvent également se faire sentir de mai à août voire même septembre. De juin à septembre, c'est la saison de la mousson et l'on peut avoir de la pluie mais souvent brève mais importante. Comme en France, il n'y a plus de saison et vous pouvez vous trouver à Delhi en pleine mousson et avec peu de pluie. Pour ma part, je vous recommande d'aller à Delhi et en Inde, selon les fêtes qui auront lieu durant votre séjour et non selon les saisons.

 

 

Décalage horaire

Il y a 3 heures 30 heures de décalage horaire avec la France en été et 4 heures 30 en hiver.

Depuis Francfort il y a environ 7 heures d'avion jusqu'à Delhi et environ 8 heures depuis Paris.

Avec l'arrivée de l'e-visa, il est facile d'obtenir un visa pour l'Inde.

http://atasi.over-blog.com/2016/09/l-e-visa-le-visa-facile-pour-se-rendre-en-inde.html

 

Se déplacer à Delhi

Le meilleur moyen de se déplacer à Delhi est de prendre le métro. Beaucoup de lignes desservent les sites touristiques et les nombreux quartiers de Delhi. Vous pourrez toujours compléter le trajet en prenant l'auto (ou rickshaw ou tuk-tuk) pour le reste du trajet  L'arrivée de la violet line en 2017 facilite aisément le déplacement des touristes en métro (Fort Rouge, Jama Masjid, Kashmiri Gate par exemple). http://atasi.over-blog.com/2017/05/visiter-delhi-en-metro-la-ligne-heritage-line-enfin-ouverte.html D'autres lignes seront ouvertes ou complétées dans le futur.

Préférez un hôtel se trouvant non loin d'une station de métro. Si durant votre séjour, vous utilisez régulièrement le métro, n'hésitez pas à prendre une carte de métro qui vous coûtera 100 Rp et 50 Rp de caution pour la carte. Les recharges se font au guichet avec un minimum de 200 Rp. En fin de séjour, vous pouvez récupérer le solde et la caution.

Je vous conseille de télécharger l'application "Delhi Metro Rail" qui pourra vous être fortement utile notamment au début de votre séjour, le temps de vous familiariser avec le métro de Delhi. Attention, si une ligne vient d'être ouverte, vous risquez de constater que l'application n'est pas à jour. En juillet 2017, aucune carte du métro n'était disponible au guichet. Par contre, vous trouverez les lignes de métro sur les cartes de Delhi que vous trouverez gratuitement dans de nombreux hôtels et à l'office de tourisme (officiel, ne pas confondre avec une agence de tourisme, souvent attrape-touriste). N'hésitez pas à prendre en photo les panneaux des lignes qui vous intéressent.

N'hésitez pas à télécharger sur votre téléphone des applications qui vous permettront de vous repérer facilement à Delhi. Préparez vos virées au préalable lorsque vous avez du wifi avec des captures d'écran de plans. En effet, les plans que l'on trouve sont malheureusement incomplet et s'aiguiller dans les rues peu vite devenir un casse tête, les panneaux souvent inexistants. Le seul plan complet de Delhi existant à pars Google map est le "Eicher City Map" mais il n'est pas léger à transporter. Même en préparant sa virée, nous ne sommes jamais à l'abri de devoir chercher sur place. Armez-vous de patience et n'hésiter pas à demander votre chemin, cela vous évitera de vous épuisez.

Pour maximiser votre ou vos journées à Delhi, vous pouvez toujours commander un taxi à la journée, le prix est relativement intéressant (à négocier bien évidement) et vous visiterez Delhi en toute tranquillité. Surtout ne prenez pas un taxi via une agence touristique car vous payerez le prix fort.

Pour des trajets plus longs, ou si vous êtes encombrés par votre valise par exemple, prenez un taxi, certains se commandent sur internet (Uber ou hola cabs).

 

#violetline #metrodelhi
Violet Line (Heritage Line) Métro Delhi

Hébergement ?

 

Choisir un hôtel est un choix personnel. A Delhi vous trouverez des hébergements à tous les prix et de tous les standings : des hôtels de type routard de Pahar Ganj aux hôtels plus luxueux du côté de Connaught Place ou du Sud de Delhi en passant par les hôtels de Karol Bagh pour ceux ayant un budget moyen. Tout dépend donc du prix que vous êtes près à débourser par nuit, du prix dépendra le standing. Il faudra vérifier la proximité des transports en commun si vous souhaitez vous déplacer par vos propres moyens ou la proximité de sites intéressants. Il est toujours agréable d'avoir un hébergement à proximité de lieux où se restaurer, notamment pour le soir, et si l'ai possible de faire un peu de shopping, c'est toujours sympa. Méfiez-vous tout de même des descriptions des hôtels sur les sites. Certaines photographies sont trompeuses, tout comme les critiques et vous pouvez même trouver des hôtels inexistants. Vous pouvez toujours vérifier le quartier grâce à Google Maps.  Si vous avez un doute lors de votre réservation, prenez uniquement une nuit, vous verrez alors par vous même si l'hôtel vous convient ou non. C'est notamment recommander pour ceux qui ont des petits budgets. Vous pourrez toujours réserver (et négocier) les hôtels sur place. Les hôtels ne manquent pas et ne sont pas toujours complets. 

 

Habillement ?

Un conseil, fondez-vous dans la masse et vous voyagerez tranquille. A Delhi et dans le métro, vous verrez les indiens simplement vêtues à l'occidentale, sobrement. Les femmes sont souvent vêtues de longues tuniques et rarement en sari. Cachez vos épaules, évitez les décolletés, les bas trop courts, ayez toujours une étole dans votre sac et vous serez tranquille.

Un guide à proposer ?

Les guides sur Delhi en français s'avèrent souvent inutiles car ils sont incomplets, souvent désuets et ne sont pas pratiques car trop lourd. Le seul qui peut se révéler utile peut être le Lonely Inde du Nord mais l'on peut regretter qu'il n'existe pas un guide spécialement sur Delhi comme il en existe un sur Mumbai.

Sur place, dans les nombreuses librairies que vous trouvez à Delhi, vous trouverez des guides mais encore une fois, ils peuvent se révéler décevant. L'office de tourisme officiel ne vous propose que des plans de Delhi (pas forcément très complet mais l'on apprécie le plan de métro) et rien d'autre. Un guide existait, publié en collaboration avec le Ministère du Tourisme, assez complet, mais il est dorénavant introuvable. D'autres guides existent mais s'y trouvent plus de publicités que d'informations importantes et intéressantes. Pour m'aider à comprendre les sites que je visitais sans guide, le guide publié par Intach (Indian National Trust for Art and Cultural Heritage) est très intéressant mais très technique. Il pourra contenter les amoureux des vieilles pierres et d'histoires à travers de nombreuses informations. Sur place, certains sites ont heureusement des panneaux explicatifs pour comprendre le site que vous visitez mais avant que vous vous trouvez sur le site en question, les panneaux indicatifs dans la rue sont inexistants. Alors bonne chance.

http://atasi.over-blog.com/2017/06/guide-pour-voyager-en-inde.html

Trouver une carte SIM ?

Il existe de nombreux endroits où vous pourrez acheter une carte SIM en Inde. Mais préférez une boutique" Airtel" ou "Vodafone" car lorsque que vous passez par un intermédiaire l'activation de votre carte SIM est bien plus longue.

L'achat d'une carte SIM n'est pas très compliqué (dans la norme indienne) et le coût est assez bas. Lorsque vous vous rendez dans une "boutique", il faut avoir avec vous une photo d'identité et votre passeport. Dans la "boutique", les vendeurs feront une copie de votre passeport et de votre visa. Vous aurez qu'à remplir un formulaire à moins que ça soit un vendeur qui s'en charge pour vous. La procédure est plus ou moins celle-ci (à moins qu'elle change ou qu'elle varie selon les boutiques) : vous aurez à appeler un numéro où vous donnerez vos informations dont votre numéro de passeport et en moins d'une heure votre carte SIM est activée.

Si vous n'arrivez pas en pleine nuit, il existe une "boutique" à l'aéroport où dit-on la procédure est plus simplifiée pour les touristes. Vous n'avez pas à avoir (normalement) une photo d'identité mais uniquement votre passeport. Ils vous indiqueront la démarche à suivre pour activer votre carte SIM (la même procédure que dans une agence en ville).

Il existe peut-être des opérateurs moins chers, mais au prix que ça coûte, optez pour la simplicité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article