Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

The last taxi ride by A.X. Ahmad

The light changes to green, and the taxi nps around a bus, accelerating so hard that the womn in white is pushed back into her seat. She takes off her sunglasses and clutches them, and he can see her face clearly now. There is no mistaking her long-lashed, liquid brow eyes. Shabana Shah catches him staring and smiles tiredly.

Page 9

The last taxi ride

A Ranjit Singh Novel

by A.X. Ahmad

Minotaur Books New York - Uniquement en anglais - ISBN : 978-1250020444 - 361 pages - Prix éditeur : 15,84 €

 

 

 

The last taxi ride by A.X. Ahmad

Ranjit Singh habite la grande ville de New York. Le jour, il est conducteur de taxi pour une société privée. Le soir, il est agent de sécurité pour "Nataraj Imports" spécialiste dans l'importation de cheveux humains asiatiques.

Ranjit est sikh et est originaire de Chandigarh en Inde. Avant d'être chauffeur de taxi, il a été capitaine dans l'armée indienne et a opéré au Glacier de Siachen au Cachemire. Une erreur, lors d'un raid aérien dont il avait la responsabilité, a tué de nombreux soldats indiens, ce qui lui a valu la cour martiale et quelques années en prison. Par la suite, il est devenu le concierge d'un sénateur américain, un travail qui lui a permis d'obtenir la carte verte. Même s'il est divorcé, il est heureux de sa vie américaine, un bonheur qui sera comblé lorsque, dans quelques semaines, sa fille Shanti viendra le rejoindre.

En ce beau mercredi du mois d'août, il a la surprise d'avoir une cliente VIP dans son taxi. Il s'agit de Shabana Shah, une actrice de Bollywood qui vit aujourd'hui aux États-Unis. Certes elle n'a plus le vent en poupe, des jeunes femmes l'ont depuis remplacées, mais pour Ranjit c'est un honneur de pouvoir converser un peu avec elle, avant de la déposer à son domicile dans la résidence "Le Dakota" près de Central Park. C'est aussi le hasard, qu'à cet endroit il retrouve une vieille connaissance de l'armée, Mohan, qu'il n'a plus vu depuis que ce dernier a déserté l'armée. Après avoir travaillé sur des bataux, Mohan est aujourd'hui portier dans cette résidence.

Le soir après avoir laissé son taxi au garage de la société qui l'emploie, il découvre que Shabana Shah a oublié une robe coûteuse dans son taxi. Il décide de lui rendre après son service à Nataraj Imports. Mais Shabana Shah n'est plus à son domicile lorsque après dix heures, Ranjit arrive à se libérer de son second emploi. A la résidence Dakota, il se contente de passer un peu de temps avec son vieil ami Mohan. Mais ce dernier se comporte de façon étrange. Alors que Shabana n'est pas dans son appartement, Mohan ayant les doubles des clés de l'appartement, invite Ranjit à y dîner accompagné d'une visite guidée du domicile. Ranjit est mal à l'aise et décide de couper court et de rentrer chez lui.

Le lendemain, alors qu'il arrive en retard à son travail de conducteur de taxi, il se fait arrêter par le NYPD pour le meurtre de Shabana Shah atrocement assassiné. Il se retrouve en prison mais son avocat arrive à avoir une libération provisoire grâce à une caution, le temps qu'ait lieu le jugement.

Ranjit est hébété par ce qui lui arrive, il est innocent et doit le faire savoir mais que faire pour être discrédité du meurtre de l'actrice et ainsi éviter la prison à vie. Mais alors qu'il se croit seul au monde, il reçoit l'aide inattendu du boss de Nataraj Imports, Monsieur Patel. Ce dernier donne un objectif à Ranjit, qu'il lui ramène Mohan. En échange, il sera bien sûr innocenté mais Monsieur Patel lui offre une somme astronomique pour les services rendus. Pas de temps à perdre, Ranjit doit retrouver Mohan et savoir qui a tué Shabana Shah.

 

 

The last taxi ride by A.X. Ahmad

"The last taxi ride" est le deuxième roman de A.X. Ahmad où il met en scène Ranjit, un homme de confession sikh qui vit à New-York. Ses romans ("The Caretaker", "The last taxi ride" et "The Hundred Days) ne sont pas encore traduits en français, mais j'espère sincèrement qu'ils le soient très bientôt.

"The last taxi ride" est un polar très bien ficelé et riche en rebondissements. Rien ne laisse présager la suite des évènements et le lecteur va de surprise en surprise. Ranjit pour s'innocenter et ainsi éviter de finir sa vie en prison, mène l'enquête en recherchant des personnages clés à travers la ville de New-York. Il y fera de nombreuses rencontres, dont la pétillante Leela prise dans les griffes du neveu du Don. Mais mettre la main sur Mohan ne sera pas une tache aisée dans une ville aussi vaste et pourtant si surveiller. Ranjit ne pourra pas compter sur le NYPD qui est loin d'avoir les compétences qu'on leur attribue dans les séries télévisées policières. Avec eux, l'enquête sera vite expédiée mais surtout bâclée, d'autant qu'ils ont tombé sur un coupable de choix, un homme barbu et étranger, certes il est chauffeur de taxi comme beaucoup d'indiens et de pakistanais, mais son travail avec ce Mister Patel fait de lui un homme encore plus louche. Mais Ranjit ne lâche rien, il n'a peur de rien, il se fait mettre en prison sans ménagement, se fait battre par des hommes, risque sa vie et frôle avec des gangsters. Mais il a la foi, la foi en son expérience militaire et à son gourou qu'il prie très souvent pour se donner du courage.

Le New-York qui est dépeint dans ce polar nous mène bien loin, à Mumbai d'une part - on y entrevoie l'envers du décor de Bollywood et la mafia de Mumbai avec le très connu "Don" - et dans les tréfonds de la ville de New-York d'autre part. On aperçoit la ville du côté pile -A.X. Ahmad connaissant chaque quartier, chaque rue- mais également du côté face : les étrangers qui tentent d'y survivre, les trafics en tout genre, les armes à feu, le racisme, la vieillesse, la mafia, ...

"The last taxi ride" décrit les actions et les investigations de Ranjit, mais il est également ponctué par des chapitres reprenant les grandes lignes de la vie à Shabana Shah : sa jeunesse, ses débuts au cinéma, le sommet de sa gloire, sa gloire passée, ses déplacements à l'étranger avant de finir à New-York, l'origine de ses meurtrissures. A.X. Ahmad tisse pour chacun de ces deux personnages, leur lutte individuelle pour ensuite lier ces questions dans l'ensemble du récit. A.X. Ahmad est un artiste des mots, il est très précis dans toutes ses descriptions et c'est juste un plaisir de lire son roman. "The last taxi ride" est un livre très addictif et très prenant qui donne envie de découvrir cet auteur encore inconnu en France et de découvrir les autres aventures de Ranjit.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article