Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Le gourou de la Baltique de Mikael Bergstrand

Ainsi notre équipée fut-elle dès le début placée sous le signe de l'exotisme. Certes, la région de l'Österlen comptait bon nombre d'artistes excentriques et de paysans originaux, mais on n'y avait encore jamais vu un Suédois de cinquante balais transportant à bord d'un triporteur un Indien en turban.

Page 253

Le gourou de la Baltique

De Mikael Bergstrand

Titre original : Gurun i Pomonadalen

Roman traduit du suédois par Emmanuel Curtil

Éditions Gaia - Date de parution : 8 juin 2016 - ISBN : 978-2-84720-689-0 - 464 pages - Prix éditeur : 24 €

Le gourou de la Baltique de Mikael Bergstrand

Après un court séjour en Inde pour assister au mariage de son ami Yogi et se faire inviter au voyage de noces de ce dernier, Göran est de retour dans sa ville de Malmö. Toujours chômeur, un tantinet looseur et un réel "slacker", Göran n'a pas changé et s'enfonce chaque jour plus profondément dans une vie morose et sans but. La pause infligée par sa compagne Karin, la psy, lui a fait comprendre qu'il est pour lui le temps de se bouger et pourtant il se sent déprimé.

Alors qu'il est au bord du gouffre, il reçoit la visite inattendue de son meilleur ami, Yogi, en déplacement en Europe pour une durée indéterminée. Ce dernier est toujours plein d'entrain, a toujours les mots justes et un appétit d'ogre. Yogi n'est pourtant pas venu uniquement pour une visite de courtoisie, il a le projet d'exporter des vêtements indiens en Suède par le biais de Göran. Mais Göran n'adhère pas à cette idée saugrenue, il n'a aucune fibre commerciale et de plus, il n'a pas le talent de showman de son ami.

Peu après l'arrivée de Yogi, Göran reçoit une proposition de sa mère, celle de garder sa maison de campagne d'Österlen où il devra s'occuper du jardinage moyennant finance et à sa disposition une luxueuse villa non loin de la mer Baltique. Une proposition qui ne l'enchantera pas mais avec Yogi à ses côtés, il n'a pas d'autre choix que d'accepter, au moins par respect pour sa tendre mère.
A peine installé, les deux compères se feront très vite remarquer dans cette bourgade où ils seront le fruit de faux ragots. C'est surtout Yogi qui attirera toutes les attentions et deviendra très vite une star. Des gens viendront de tous les horizons dans le jardin de la demeure pour approcher ce maître spirituel, le gourou de la Baltique. Ses secrets sont un savant mélange de philosophie mâtinée de spiritualité, de métaphores inventives et de simplement de bon sens.

 

ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ ॐ

"Le gourou de la Baltique" est le troisième "opus" des aventures de Göran le suédois et de Yogi l'indien, deux caractères à l'opposé, le yin et le yang et avant tout une solide amitié au-delà des frontières. Personnellement, j'étais ravie de les retrouver, surtout le sympathique Yogi car Göran est toujours un homme toujours aussi agaçant, pas toujours très futé et que l'on a envie de secouer.

Cette nouvelle histoire fait suite aux deux romans : "Les plus belles mains de Delhi" et "Les brumes du Darjeeling" qui y sont d'ailleurs souvent cités. Cette fois-ci, Mikael Bergstrand nous transporte en Inde durant les premiers chapitres du roman  - en Inde du Sud pour le mariage de Yogi puis en Inde du Nord (Bénarès, Agra et Delhi) pour son voyage de noces où Göran sera convié. Dans "Le gourou de la Baltique", Mikael Bergstrand a voulu mettre son pays à l'honneur, la Suède : sa façon de vivre, ses lieux, ses coutumes, ses fêtes ... Il sera au tour de Yogi de s'habituer à une autre culture mais son côté sympathique lui facilitera aisément le contact avec les locaux. Il y importera malgré lui sa culture et surtout sa philosophie qui seront très appréciées.

"Le gourou de la Baltique" est un roman auquel on devient très vite accro et qui se lit en un trait. Les chapitres sont très courts et les situations nombreuses et variées, disons qu'il s'y passe toujours quelque chose. On y retrouve toute l'autodérision à laquelle Mikael Bergstrand nous a déjà habitués par le passé : des situations cocasses et drôles même rocambolesques, des personnages attachants et agaçants, ... Certes les aventures et les expériences sont souvent très exagérées, tirées par les cheveux, surfait. L'auteur a une imagination sans limites et ça se ressent une fois de plus. C'est un roman qui offre beaucoup de légèreté avec un peu de spiritualité et d'humour. Je n'en demandais pas plus et je suis très satisfaite de cette lecture, de plus elle m'a permis de découvrir la Suède tout en gardant un pied en Inde. Un roman idéal pour l'été mais surtout pour se vider l'esprit ... tout simplement. Que demander de plus ? De retrouver Yogi et Göran très vite dans un quatrième tome ! Pas d'inquiétude, je peux vous certifier que Mikael Bergstrand n'a pas omis de nous mettre en appétit pour la suite de leurs aventures. L'Inde et le Monde est vaste, tout comme l'imagination de l'auteur, il va bien nous trouver ce qu'il faut.

Le gourou de la Baltique de Mikael Bergstrand

Il avait raison. De quel droit me permettais-je de critiquer l'incapacité de l'Inde à résoudre ses problèmes de pauvreté, étant moi-même issu de cet ordre mondial selon lequel les pays industrialisés ont pillé pendant des années les ressources des pays en voie de développement, sous forme de ressources naturelles ou de main-d’œuvre sous payée ? Et qu'avais-je personnellement fait pour améliorer les choses, à part céder cent couronnes une fois de temps en temps pendant les émissions de charité à la télévisions ? Yogi, lui, était la générosité incarnées, il donnait de l'argent en permanence à des organismes tels qu'une coopérative textile pour veuves ou une association d'aide aux enfants de la rue.

Page 80

Ce qui me faisait supporter toute cette ambiance new age, c'était de voir l'influence positive que Yogi avait sur ces gens. Tel un psychologue et guide spirituel autodidacte, il étudiait leurs problèmes et trouvait des solutions grâce à un savant mélange de philosophie mâtinée de spiritualité, de métaphores inventives et de simple bon sens.

Page 339

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article