Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Les symboles nationaux de l'Inde

Les symboles nationaux de l'Inde

LES SYMBOLES DE L'INDE

 

La République Indienne a de multiples symboles nationaux. Ces symboles ont été adoptées à des moments différents, pour la plupart après 1947, l'année où la nation a gagné son Indépendance. Les symboles sont de natures différentes : drapeau, emblème, hymne, chant ; oiseau, arbre, animal et fleur etc. Les différents symboles couvrent différents aspects du mode de vie et des valeurs qui sont chères dans la société indienne.
A travers ces symboles, je voulais vous faire découvrir ce qui fait l'identité indienne.

LE DRAPEAU INDIEN

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

 

Le drapeau national de l'Inde est un drapeau tricolore rectangulaire avec des des barres horizontales, tricolore avec le symbole d'un rouet bleu en son centre.

La couleur safran de la partie supérieure désigne le courage et l'abnégation. Cette couleur est importante pour les religions hindoues, bouddhistes et jaïns car elle signifie le renoncement et l'absolution de l'ego. Elle est la couleur portée dans l'esprit de détachement par les renonçants errants, et il est destiné à rappeler les dirigeants politiques à faire leur travail sans la recherche de gains matériels, mais plutôt pour le bien de la nation.

La bande blanche au milieu du drapeau représente l'honnêteté, la pureté et la paix. Dans la philosophie indienne, le blanc représente la propreté et la connaissance. Il signifie lumière et le chemin de la vérité pour guider la conduite nationale de l'Inde. Politiquement, les fonctions de bande blanche est un rappel aux dirigeants politiques que l'objectif national ultime est de maintenir un état de paix. Ceci est particulièrement important en raison de l'effusion de sang qui a entouré l'Indépendance de l'Inde, la Partition et de nombreuses tensions.

La bande verte sur la moitié inférieure du drapeau représente la foi, la fertilité et la prospérité. Dans la philosophie indienne, il est considéré comme une couleur festive et de stabilisation, il représente la vie et le bonheur. Il témoigne de la valeur accordée à la terre, la terre dont toutes les vies dépendent. La bande verte sert de rappel aux dirigeants politiques pour protéger le sol indien à la fois des ennemis extérieurs et de la destruction humaine interne.

Le symbole circulaire au centre du drapeau de couleur bleu, le chakra Ashoka, est la roue du dharma, la loi cosmique qui maintient l'ordre de l'univers. Au cœur de toutes les religions présentes en Inde : le bouddhisme, l'hindouisme, le jaïnisme et le sikhisme souscrivent tous à la notion de dharma. En outre, la roue représente le mouvement comme un rappel que l'Inde ne peut pas opposer au changement, que les progrès de l'avant est la clé du succès national dans un monde en pleine mutation.

En résumé, l'on peut retenir :

- Le safran représente la pureté et la spiritualité

- Le blanc représente la paix et la vérité

- Le vert représente la fertilité et la prospérité

- La roue représente le travail

Pour la petite histoire, ce drapeau a été adopté le 22 juillet 1947, quelques jours avant l'Indépendance de l'Inde, lors de la période du "The Dominion of India". Un semblant de ce drapeau avait été déjà adopté par le Parti du Congrès en 1921 (le symbole des couleurs signifiait alors : safran pour l'hindouisme, vert pour l'islam et le blanc pour les religions minoritaires).

L'EMBLEME NATIONAL

 

L'hymne national de l'Inde est la version en hindi d'un hymne qui a été composée à l'origine en bengali par Rabindranath Tagore. Il a été adopté comme hymne national de l'Inde le 24 Janvier 1950. Depuis la chanson Bengali 'Vande Mataram »de l'opposition face à partir de segments non-hindous de la société, le Jana Gana Mana a été adopté comme hymne national de l'Inde. - See more at: http://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.mapsofindia.com/my-india/india/national-symbols-of-india-and-their-meaning&usg=ALkJrhgP8uaC9s49QsWPsxVLHbbULHLP9A#sthash.z8NYaVqc.dpuf
Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

L'emblème de l'Inde est le "Lion Capital" d'Ashoka, et précisement celui conservé au Musée de Sarnath, près de Varanasi dans l'Uttar Pradesh, en Inde. Y figure, quatre lions asiatiques debouts dos à dos - symbole de la puissance, du courgage, de la fierté et de la confiance. Ils sont monté sur une base circulaire, où figure une frise de sculptures en haut-relief : un éléphant (à l'est), un cheval (à l'ouest), un taureau (au sud) et un lion (au nord) et séparés par des roues (chakras). Tout cela sur un lotus en pleine floraison, symbole de la source de la vie et de l'inspiration. Il a été taillé dans un seul bloc de grès poli et est couronné par le Dharma Chakra ou la Roue de la Loi. Le Dharma Chakra a été érigé par l'empereur Ashoka pour marquer l'emplacement où le bouddhisme est né.

Cet emblème national a été adopté le 26 Janvier 1950, le jour où l'Inde est devenue une République, mais quelque peu modifié pour n'y voir apparaître que 3 lions et ainsi faire disparaître le lotus.

Cet emblème est accompagné par "Satyameva Jayate" qui signifie "La vérité seule triomphe", en sanskrit सत्यमेव जयते. A l'origine, il s'agit d'un mantra venant ne des plus anciennes Upanisad (ensemble de textes philosophiques qui forment la base théorique de la relgion hindoue). Ce mantra est gravé et inscrit sur la côté face de chaque pièce de monnaie indienne.

L'emblème fait partie de l'en-être officiel du Gouvernement Indien, apparait sur les devises indiennes et les passeports indiens. Le "Ashoka Chakra" (roue) de sa base a été placé sur le centre du drapeau indien. L'utilisation de l'emblème est réglementée et restreint.

 

Qui est Ashoka ?

Ashoka (ou Açoka, अशोक en hindi), est le troisième empereur de la dynastie Maurya.

La dynastie Maurya s’est installée en Inde juste après le retrait des armées d’Alexandre le Grand. Ashoka est un des personnages les plus importants de l’histoire de l’Inde car il est considéré comme le premier fédérateur de l’Etat, autrefois composé de petites principautés. Au IVème siècle av. J.-C., il réussit à instaurer une certaine stabilité dans le royaume et fait graver sur des rochers et des piliers disséminés dans le pays les lois qui gouvernent son pays, ainsi que des récits de conversion au bouddhisme dont il est un des grands prosélytes. Ashoka a laissé son empreinte dans le territoire au point que son emblème se trouve aujourd’hui au cœur du drapeau du pays, dans le symbole du "Dharmacakra" (धर्मचक्र en sanskrit), un des huit symboles auspicieux, représenté par une roue de chariot symbolisant l’enseignement de Bouddha sur le chemin de l’éveil. Le plus célèbre des piliers d’Ashoka est celui de Sārnāth (hindî : सारनाथ), dont il ne reste plus aujourd’hui que le chapiteau, surmonté d’une fleur de lotus renversée (symbole de le vie naissante et fertile) sur lequel repose un abaque ornée de quatre dharmacakra espacés par des petits animaux représentant les quatre points cardinaux. Au-dessus de cet abaque se trouvent quatre lions représentant les quatre vertus du bouddhisme.
Tous les piliers ne sont pas décorés avec autant de détails et pour certains, les (ou le) lions sont manquants. Le plus étrange est assurément celui de Mehrauli, dans le site de Qutub Minar à Delhi, qui, malgré sa composition en fer, ne porte aucune trace de corrosion.

L'HYMNE NATIONAL

L'hymne national de l'Inde "Jana Gama Mana", en hindi जन गण मन ; en bengali জন গণ মন ; a été adopté par l'Assemblée le 24 janvier 1950. Il est la première strophe des cinq que compte un chant (Brahmo hymn) écrit et composé par Rabindranath Tagore en 1911, à l'origine il avait été écrit en bengali avec une certaine inclinaison en sanskrit et traduit en hindi.

Il a été chanté la première fois durant la Session du Congrès National Indien le 27 décembre 1911 qui se tenait à l'époque à Calcutta (Kolkata).

जन गण मन अधिनायक जय हे
भारत भाग्य विधाता
पंजाब सिंधु गुजरात मराठा
द्राविड उत्कल वंग
विंध्य हिमाचल यमुना गंगा
उच्छल जलधि तरंग
तव शुभ नामे जागे
तव शुभ आशिश मागे
गाहे तव जय गाथा
जन गण मंगल दायक जय हे
भारत भाग्य विधाता
जय हे जय हे जय हे
जय जय जय जय हे

Jana gana mana adhinayaka, jaya hé
Bharata Bhaguya Vidhata
Punjaba Sindhou Goujarata-Maratha
Dravida Outkala Banga
Vindhya Himachala Yamouna Ganga
Ouchhala Jaladhi Taranga
Tava shoubha namé jagué
Tava shoubha ashisha magué
Gahé tava jaya gatha.
Jana gana mangala dayaka, jaya hé
Bharata Bhaguya Vidhata
Jaya hé, jaya hé, jaya hé
Jaya, jaya, jaya, jaya hé.

Thou art the rulers of the minds of all people,
dispenser of India's destiny.
Thy name rouses the hearts
Of Punjab, Sind, Gujarat and Maratha,
Of the Dravida and Orissa and Bengal;
It echoes in the hills of the Vindhyas and Himalayas,
mingles in the music of Yamuna and Ganga and is chanted by
the waves of the Indian Sea.
They pray for thy blessings and sing thy praise.
The saving of all people waits in thy hand,
thou dispenser of India's destiny,
Victory, victory, victory to thee.

Tu es le souverain des âmes du peuple,
Toi qui diriges le destin de l'Inde !
Ton nom soulève les cœurs
Du Penjab, du Sindh, du Gujarat, du Maharashtra,
Du Dravida, de l'Orissa et du Bengale !
Il résonne dans les montagnes des Vindhyas et des Himalayas,
Se fond dans la musique de la Yamuna et du Gange
Et est chanté par les vagues de l'océan Indien !
Ils prient pour avoir ta bénédiction et chantent tes louanges,
Le salut du peuple est dans tes mains !
Tu es le souverain des âmes du peuple,
Tu es celui qui diriges le destin de l'Inde !
Victoire, victoire, victoire à toi.

LE CHANT NATIONAL

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le chant national est "Vante Madaram", un poème de Bamkimchandra Chatterji. Il est extrait du roman sanskrit-bengali "Anandamath", écrit en 1882 et composé en sanskrit-bengali. Il peut se traduire pas "Je te loue, Mère" (bengali : বন্দে মাতরম্ ; devanagari : वन्दे मातरम्)

Ce chant a joué un rôle essentiel dans le mouvement de l'Indépendance de l'Inde. Il a été chanté pour la première fois en 1896 lors de la session du Congrès National Indien par Tagore.

Il a été le premier hymne indien mais a été remplacé par "Jana Gama Mana" car dans "Vante Madaram", Durga, une divinité principale du Panthéon Hindoue, est considérée comme la Mère de la Patrie, ce qui ne peut pas convenir aux autres religions indiennes.

Aux yeux des indiens, ce chant reste aussi important que l'hymne national.

L'OISEAU NATIONAL

LE PAON

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le paon a été déclarée l'oiseau national de l'Inde en 1963, parce qu'il a toujours été présent dans la tradition et de la culture indienne. Il est à la fois le symbole de de la grâce, la joie, la beauté et l'amour. Une autre raison pourquoi le paon a été choisi comme l'oiseau national était dû à sa présence à travers le pays depuis des siècles. Il est l'oiseau de l'hindouisme, du bouddhisme, des palais, des demeures, du règne moghol, ...

Dans l'hindouisme, le paon est le vâhana (véhicule) de Krishna. Le paon ou "Mor" en hindi et "Mayura" en sanskrit, a été également le véhicule de Karikéya, le dieu de guerre et fils de Shiva. La déesse Saraswati, déesse de la connaissance et des arts, est également représenté sur un paon. Il est aussi le symbole de l'immortalité.

Dans le bouddhisme, le paon aurait été le véhicule d'Amitābha et Bouddha se serait incarné dans la corps d'un paon.

En Inde, il est représenté sur nombre de temples et de monuments à travers le pays. Mais il est également présent partout, ville, village, hameau, au bord des routes, ... Le paon est une espèce protégée par une Loi Indienne datant de 1971, mais malgré cela ils sont chassés pour leur viande, leur graisse (dont est attribué de manière infondée qu'elle guérirait l'arthrite) et leurs plumes. L'exportation des plumes de paon et tout artisanat dérivé est interdit par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction) et les lois indiennes. Mais le commerce continue malgré tout.

L'ANIMAL NATIONAL

LE TIGRE

Les symboles nationaux de l'Inde

Le tigre (Panthera tigris) est le Seigneur de la Jungle et est le symbole et la richesse de la faune indienne. Il représente la force, l'agilité et la puissance. Le tigre royal du Bengale a été nommé l'animal symbole de l'Inde en avril 1973 avec le lancement du Tiger Project, pour protéger les tigres de l'Inde en voie de disparition.

L'Inde abrite 70 % des tigres dans le monde. En 2008, il y avait 1 411 tigres, qui est passé à 1 706 tigres en 2011 et 2 226 en 2014. Il existerait 27 réserves de tigres pour une superficie de 37 761 kilomètres carrés.

Avant lui, le lion était l'animal national.

 

LA FLEUR NATIONALE

LE LOTUS

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le lotus (Nelumbo nucifera) est la fleur nationale de l'Inde car elle est souvent mentionné dans les arts et la mythologie de l'Inde ancienne.

Elle est très présente dans l'hindouisme et le bouddhisme. C'est la fleur de la déesse Laxmi qui symbolise la richesse, la prospérité et la fertilité. En outre, il pousse très unique dans l'eau sale avec sa longue tige au-dessus de l'eau, portant la fleur sur le dessus. La fleur de lotus reste intacte de l'impureté. Il symbolise donc la pureté, la réalisation, la longue vie et une fleur de bonne augure.

 

L'ANIMAL AQUATIQUE NATIONAL

 

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le Dauphin du Gange ou Sousouc ou Plantaniste du Gange est une espèce (Platanista gangetica) ou une sous-espèces  (Platanista gangetica gangetica) de dauphin d'eau douce. C'est une espèce en voie de disparition en Inde (Shedule 1 de la protection Wildwife Act, 1972). Le braconnage, la dégradation de son habitat , l'envasement, la pollution, les barrages et la réduction de la circulation de l'eau de la rivière sont responsables de la diminution de la population de cette espèce .


Le dauphin du Gange vit dans une des zones les plus densément peuplées du monde.

 

Il est également appélé "Hihu", "Xihu", "Susu"," Seho" ou "Huh" selon les régions, le plataniste du Gange vit principalement dans les rivières du Brahmapoutre et du Gange. Son milieu naturel s’étend de l’Himalaya aux bords de mer. On le trouve également dans certains cours d’eau du Bangladesh, du Népal et du Bhutan.

Il resterait environ 2.000 sousouc à l'heure acturelle. L'une des caractéristiques distinctives de ces dauphins est leur capacité à s'adapter aux changements qui se produisent avec le Gange. Plus précisément, les dauphins sont connus pour migrer dans différentes zones de la rivière quand la saison des inondations est en cours. À d'autres moments, ils se trouvent plus près de canaux et les lieux où les rivières se joignent pour survivre.

LE FRUIT NATIONAL

LA MANGUE

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

La mangue est cultivée depuis des temps très anciens en Inde. Elle est incontestablement depuis toujours, la reine de tous les fruits pour les indiens.

L'espèce "Mangifera indica" est originaire de l'Inde. L'Inde compte plus de 100 variétés de mangues juteuses qui peuvent être de couleur verte, orange, jaune et même avec des tons rouges. Elles peuvent être de différentes formes. C'est un fruit riche en vitamines A, C et D.

Les mangues ont inspiré des poètes de renom comme par exemple Kâlidâsa qui n'a pas hésité à chanter leurs louanges. Les historiens avancent qu'Alexandre le Grand et divers voyageurs chinois comme par exemple Hieun Tsang avaient goûté la saveur divine de ce fruit. Il est même raconté que le grand empereur moghol Akbar avait fait planter au moins 100.000 manguiers au Lakhi Bagh à Darbhanga, Bihar.

Chaque année, Delhi acccueille chaque année le "Festival International de la Mangue" qui affiche une large gamme de variétés indiennes traditionnelles ainsi que les dernières variétés de mangues (toujours plus savoureux, plus pratique à manger, au plus fort rendement). Il permet aux visiteurs de déguster les différentes variétés des mangues, acheter un arbre pour votre jardin et étendre ses connaissances sur la culture de mangues. Ce fruit d'été possède une grosse grosse graine qui n'est pas comestible mais étant utilisé dans l'industrie pharmaceutique.

 

 

L'ARBRE NATIONAL

LE BANYAN

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

L'arbre national est le Banyan, le figuier indien ("Ficus bengalensis"). Il représente la vie éternelle en raison de ses branches en constante expansion. L'unité du pays est symbolisé par les arbres énorme structure et ses racines profondes.

L'arbre Banyan donne également un abri à de nombreux types d'animaux et d'oiseaux. Mais il sert d'abri pour les hommes par exemple lors des pluies ou des fortes chaleurs. C'est la raison pour laquelle l'arbre est planté près des maisons, des temples, des villages et des routes. Dans les régions rurales du pays, le banian est considéré comme le point central des panchayats et le lieu de rassemblement pour les conseils de village et des réunions. L'arbre est également considéré comme sacré par les hindous de l'Inde. Avec une grande valeur médicinale, le banian est souvent utilisé comme une herbe pour traiter et guérir de nombreuses maladies. Il est associé à la longévité.

Il a aussi une place importante dans les mythes et les légendes indiennes. La tradition du culte des arbres "sacrés" est très répandue parmi les personnes qui pratiquent l'hindouisme, depuis des âges reculés. Dans les védas, il est stipulé que les arbres doivent être adorés, pour leur rôle important et presque vitale pour la vie humaine. Le banyan est considéré comme un des arbres les plus sacrés. Dans la mythologie hindoue, Shiva est parfois représenté assis en silence, sous le banian, avec les saints assis à ses pieds. Avec son expansion apparemment sans fin, l'arbre de banian symbolise la vie éternelle. Dans la culture hindoue, L'arbre est également connu comme Kalpavriksha, qui signifie "exaucent les souhaits". Les femmes hindoues mariés le vénérent afin qu'elles puissent avoir une vie conjugale longue et heureuse.

 

Autres informations sur le Banyan

  • Le nom "banyan"est dérivé de banias, qui reposait sous les arbres pour discuter de leurs stratégies concernant le commerce
  • L'arbre le plus large dans le monde - le Grand Banyan - se trouve à Kolkata. L'arbre est vieux d'environ 250 ans.
  • Des documents historiques disent que Alexandre le Grand a campé sous un banian qui était assez grand pour fournir un abri à son armée de 7.000 hommes.
  • Dans de nombreuses régions du monde, le bois et l'écorce de l'arbre de banian sont utilisés pour la fabrication du papier.
  • Les gens ont même recours à des racines de l'arbre pour faire des cordes, afin de maintenir les fagots de bois.
  • La sève produite par banian est souvent utilisé pour produire de la gomme, un adhésif puissant.
  • En Inde et au Pakistan, les brindilles de banian sont vendus comme des cure-dents afin de promouvoir la santé dentaire.
  • Banyan Tree est bien connu pour ses utilisations médicinales. Sa sève est un médicament pour le traitement des inflammations de la peau externes et des ecchymoses, la dysenterie, les maux de dents et les ulcères. Son écorce et les graines sont utilisés pour produire un tonique à base de plantes qui peuvent refroidir le corps. Les patients diabétiques sont également traitées par la tonique à base de banian.
  • ...

 

LE JEU NATIONAL

LE HOCKEY

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Cela peut paraître totalement étonnant mais le hockey est le sport national indien. Même si le cricket est un sport plus que populaire en Inde.

Le hockey a été très populaire dans les années 1928-1956, lorsque l'Inde a gagné six médailles consécutives aux Jeux Olympiques. Le hockey a été considéré comme le jeu national en raison de ses nombreuses distinctions inégalées et talentieux à l'époque.

Malgré que le cricket est un sport emblématique, les victoires consécutives à ce jeu n'a jamais égalé celles liées au hockey.

 

LE MONUMENT NATIONAL

 

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le monument national indien n'est pas le Taj Mahal mais India Gates qui se situe au Centre de Delhi, à Rajpath. Il a été d'abord été appelé "All India War Memorial"

Ce monument a été construit pour rendre hommage aux 82.000 soldats qui ont perdu leur vie lors de la Première Guerre Mondiale et les Guerres Afghanes de 1921-1931.

Les noms des soldats morts durant ces guerres sont gravés sur les murs. Depuis 1971, après la "Bangladesh Liberation War" il y brûle l'Amar Jawan Jyoti, la flamme du soldat éternel.

Il est le point central des cérémonies de la Republic Day qui a lieu tous les ans le 26 janvier. Premièrement, le premier ministre de l'Inde laisse une guirlande près de la porte, en mémoire des soldats indiens morts, et un silence de deux minutes est observé. Puis, le premier ministre retourne à Rashtrapati Bhavan, le palais présidentiel, et la procession principale, y compris le Président de l'Inde, le Premier Ministre et le Chef Invité (un chef d'état ou de gouvernement d'un pays étranger) fait son voyage, passant la porte de l'Inde en route au Fort Rouge.

LE FLEUVE NATIONAL

LE GANGE

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

Le Gange ou du Gange est le fleuve le plus long de l'Inde se écoulant plus de 2510 kms de montagnes, vallées et plaines. Il provient des champs de neige du glacier de Gangotri en Himalaya comme la rivière Bhagirathi. Il est rejoint plus tard par d'autres fleuves comme le Alaknanda, Yamuna, Son, Gumti, Kosi et Ghagra. Le bassin du Gange  est l'une des zones les plus fertiles et densément peuplées du monde et couvre une superficie de 1.000.000 kms/carrés. Il y a deux barrages sur la rivière - un à Haridwar et l'autre à Farakka. Le dauphin du Gange est un animal en voie de disparition que les habitats spécifiquement cette rivière.

Le Gange est vénéré par les hindous comme le fleuve le plus sacré sur terre. Des cérémonies religieuses importantes sont détenues sur les rives du Gange comme à Varanasi, Haridwar et Allahabad. Le Gange se élargit dans le delta du Gange dans le marais Sunderbans du Bangladesh, avant qu'il termine son périple par se jeter dans la baie du Bengale.

NATIONAL CALENDAR

Les symboles nationaux de l'Inde

Le calendrier national indien (parfois appelé calendrier Saka) est le calendrier civil officielle en usage dans l'Inde. Il est utilisé, le long du calendrier grégorien, par la Gazette de l'Inde, les bulletins de nouvelles par All India Radio, et des calendriers et des communications émises par le Gouvernement Indien. Il est également utilisé par les hindous indonésiens, Nyepi, le "Jour du Silence" est une célébration de la nouvelle année Saka sur l'île de Bali.

Le calendrier Saka est souvent désigné comme le calendrier hindou, le "Saka Samvat" . Il est également utilisé pour les jours de calcul de signification religieuse dans la religion hindoue dans le pays. Vous trouverez très souvent un calendrier Saka à côté d'un Calendrier Grégorien dans une maison indienne . Le calendrier Saka a été adopté comme Calendrier National en 1957 par le Comité de réforme du Calendrier qui a également fait des efforts pour les faire coïncider les données astronomiques et harmoniser l'utilisation de ce calendrier après rectification de certaines erreurs locales. Il est entré en usage le 22 Mars 1957.

C'est un calendrier luni-solaire dans lequel les années bissextiles coïncident avec celles du calendrier grégorien, et les mois sont nommés d'après les mois traditionnels indiens (voir tableau). Ce calendrier indien réformée a commencé avec Saka Era, Chaitra 1, 1879, qui correspond au 22 Mars 1957.

 

LA MONNAIE NATIONALE

Les symboles nationaux de l'IndeLes symboles nationaux de l'Inde

La roupie indienne (code ISO: INR) est la monnaie officielle de la République de l'Inde. L'émission de la monnaie est contrôlée par la "Reserve Bank of India". Le symbole de le roupie indienne est dérivé de la consonne devanagari "र" (ra) et la lettre latine «R» a été adoptée en 2010.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

pinklotusinindia 29/01/2015 17:49

Encore un très bel article que je lis à chaque fois avec beaucoup de plaisir!! bravo et merci