Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Le Kâmasûtra

Spiritualité et érotisme dans l'art indien

 

Du 2 octobre 2014 au 11 janvier 2015

A la Pinacothèque de Paris (Pinacothèque 2, rue Vigon)

Plein tarif : 13 € - Réduit : 11 €

Horaires : exposition ouverte tous les jours de 10h30 à 18h30 sauf le mardi (fermeture hebdomadaire)

Nocturnes les mercredis et vendredis jusqu'à 20h30.

Le jeudi 25 décembre 2014 et le jeudi 1er janvier 2015, la Pinacothèque sera ouverte de 14h00 à 18h30.

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Très amatrice des expositions de la Pinacothèque, je suis régulièrement son programme en souhaitant qu'une exposition sera consacrée à l'Inde. Début 2014, l'information était diffusée, l'Inde sera à l'honneur à la Pinacothèque en ce fin d'année 2014. Mais en plus, sur le sujet tant déformé en Occident : le Kâmasûtra.

Le Kâmasûtra, tout le monde connait ce mot universel mais peu de personnes sa vraie philosophie, n'y voyant que son sens érotique et des positions acrobatiques. Grâce à cette exposition, les visiteurs peuvent et pourront enfin découvrir le vrai sens avant tout spirituel du Kâmasûtra et ainsi peut-être effacer enfin, même partiellement, son cliché bien ancré.

Je profite de cette article pour parler bien évidement de l'exposition, mais avant je vous expliquerais rapidement "le vrai" Kâmasûtra et je finirais avec des conseils de livres pour ceux qui sont intéressés à poursuivre cette découverte. Exit, bien évidement, les livres de seconde zone que l'on trouve à tire-largot, sans qualité, sans spiritualité dans le seul but de produire des livres qui parlent de sexe. Un très bon business qui d'ailleurs se retrouve jusqu'en Inde, pour les touristes.

Concernant les illustrations de ce blog, n'ayant pas fait de photographies durant l'exposition comme il est demandé par la Pinacothèque, je les ai récupéré tout simplement sur internet.

 

 

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Petite introduction au Kâmasûtra

 

Le Kâmasûtra est un mot d'origine sanskrite ( कामसूत्र Kāmasūtra) qui signifie "kâma" = désir et "sûtra" = un fil ou une ligne qui tient des choses ensemble, et plus métaphorique se réfère à un aphorisme (ou de la ligne, une règle, la formule).

Le "kâma" est l'un des quatre buts de la vie humaine dans les traditions hindoues. Il est considéré comme un objectif essentiel mais seulement lorsqu'ils sont réalisés dans l'ordre et sans sacrifier les 3 prochains. Après le "kâma", s'y trouve le artha (fonder sa famille, à poursuivre la richesse, à rechercher le succès dans ses affaires et le moyen de l'assurer, à accroître sa puissance et à garantir la sécurité de ses possessions) puis le dharma (Ordre universel cosmique ; loi éternelle ; morale, devoir ; vertu ; droiture) puis le moksha (la libération, la réalisation de soi). Ensemble, dans l'ordre, sans en oublier un seul, ces quatres objectifs de vie sont appelés "Purusartha", le "but de l'existence humaine".

Le Kâmasûtra, est un vieil écrit hindou largement considéré comme l'ouvrage de référence sur le comportement sexuel humain dans la littérature sanskrite, attribué à Vātsyāyana et datant du VIème et VIIème siècle. Le Kâmasûtra fait partie du "Kâmâshâstra", qui réunit tous les ouvrages indiens spécialisés dans les arts amoureux et les pratiques sexuelles. Ce recueil était, à la base, destiné aux classes aisées et n'a été qu'illustré bien plus tard au XVIème siècle pour l’Empereur Moghol Akbar passionnée par les religions et qui était soit-disant illettré.

Le Kâmasûtra est constitué d'une grande partie en prose, avec de nombreuses insertions de versets de poésie ("anustubh"). Contrairement à la perception populaire, surtout dans le monde occidental, le Kâmasûtra n'est pas seulement un manuel sexuel mais il se présente comme un guide pour une vie vertueuse et gracieuse qui traite de la nature de l'amour, la vie de famille et d'autres aspects relatifs au plaisir orientés sur la faculté de la vie humaine.

Le Kâmasûtra était d'abord adressé au citadin, c'est-à-dire au bourgeois fortuné, cultivé, ami des arts, commerçant et fonctionnaire de l'Etat et résidant dans une grande cité. Le citadin est avant tout un commerçant ou un propriétaire terrien [Source Kâma Sûtra Daniélou]

Pour faire court, il est composé de 7 chapitres, qui eux-même sont divisés en 36 chapitres

1- Généralités : la réalisation des trois buts de la vie, l'acquisition du savoir, comportement de l'homme de bien, réflexion sur les entremetteurs qui assistent l'amoureux dans ses entreprises

2- Approches amoureuses (Samprayoga)

3- Le choix d'une épouse (Kanyâsamprayukta)

4- Devoirs et privilèges de l'épouse (Bharya Adhikarika)

5- Rapports avec les femmes des autres (Paradârîka)

6- Des Courtisanes

7- Des pratiques occultes (Aupanishadika)

 

Le Kâmasûtra n'a rien d'un ouvrage pornographique, c'est une étude impartiale et systématique de l'un des aspects essentiels de l'existence. Il n'est pas seulement consacré à la sexualité humaine, il traite d'un mode de vie qu'une personne cultivée devrait connaître. Il aborde également l'usage de la musique, des parfums, de la nourriture.

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-SutraLe Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

L'exposition

 

Dès l'entrée de l'exposition, le visiteur est mis dans l'ambiance de l'exposition avec des couleurs chaudes et vives, voyage direction l'Inde (manque juste les vaches sacrées et les klaxons).

Le premier panneau que le visiteur découvrira est une peinture sur papier provenant du Rajasthan et comportant les quatre-vingt-quatre asana (positions). S'ensuit un très beau "circuit" à travers la spiritualité et l'érotisme dans l'art indien. La première partie est une vraie introduction qui nous plonge directement en Inde et nous fait découvrir l'Inde spirituelle : symbole du phallus et yoni, saddhûs, ... Mais qui n'hésite pas à aborder des sujets plus sensibles comme les relations sexuelles avec les saddhûs et les animaux.

La deuxième partie est sur la spiritualité et l'érotisme. Le visiteur découvre notamment de nombreux panneaux en bois et des statues, où l'on retrouve les dieux du Panthéon hindoue. Bien évidement Kâma et sa femme Rati chacun sur sa monture de perroquet, la trinité mais aussi les avatars de Vishnu et Bhairava, la forme terrifiante de Vishnu, Parvati, Kali, ... Mais pas seulement ...

Ces deux premières parties sont d'une énorme richesse culturelle, mais l'exposition est loin d'être terminée. S'ensuit les différents livres du Kâma-Sûtra que je vous ai cité dans la partie précédente. En plus des différents panneaux d'explications, ces parties sont illustrées par des miniatures, des peintures de différentes écoles, des magnifiques statues en bois et pierre, des objets comme les casses-noix de bétels ou des lingams utilisés lors de la fête de Holi, ... On découvrira qu'il existe différentes "catégories" de courtisanes et qu'à la base, elles ne faisaient pas le commerce de leur charmes mais recevaient pour les services rendus des cadeaux, elles avaient un haut niveau d'éducation et étaient gardiennes de la culture, possédaient un grand talent pour les arts, ...

La Pinacothèque annonce 350 œuvres, provenant de musées et nombreuses collections privées françaises, belges, suisses, ... Il est très agréable de voir des œuvres provenant d'Inde, celle de la collection de Shriji Arvind Singh Mewar, Maharana d’Udaipur.

Un audioguide est inclus avec l'entrée de l'exposition et apporte des commentaires supplémentaires pour faire découvrir au visiteur (ou redécouvrir). Il est sur la base de 30 œuvres exposées dont certains commentaires permettent d'avoir des détails supplémentaires.

 

Pour bien finir cette magnifique immersion, n'hésitez pas à découvrir l'exposition en parallèle, direction le Japon, sur le thème de l'art de l'amour au temps des geishas qui comprend plus de 200 estampes, photographies et objets d'art décoratif de grands maîtres (50 % de réduction pour cette 2ème exposition le jour même).

 

 

L'album de l'exposition
Le Kâma-Sûtra : spiritualité et érotisme dans l'art indien

 

Français et anglais (bilingue), 33 x 24 cm, 64 pages, 68 illustrations, broché, 9,90 €

Direction artistique Marc Restellini - Éditions de la Pinacothèque de Paris - Connaissance des Arts - Hors-Série numéro 643 - ISBN : 978-235867-047-0

L'album propose une sélection de plus de 60 oeuvres de l'exposition. La sélection est accompagnée des textes de l'exposition, présentant les 7 livres du Kâma-Sûtra ainsi que les différentes écoles de peinture. Chaque oeuvre ou série de gravures est assortie d'une notice explicative, permettant une compréhension approfondie de l'art érotique indien.

 

Le catalogue de l'exposition
Le Kâma-Sûtra : spiritualité et érotisme dans l'art indien

Français, 24,5 x 28,5 cm - 08 pages, environ 350 illustrations, broché, 39 €

Direction artistique Marc Restellini - Editions Gourcuff / Gradenigo - ISBN : 978-2-35340-207-6

Près de 350 oeuvres exceptionnelles figurent dans cet ouvrage dont celles de la collection de Shriji Arvind Singh Mewar, maharana d'Udaipur et la remarquable collection de Beroze et Michel Sabatier. On y trouve notamment sculptures, peintures, miniatures, objets de la vie quotidienne, "livres de l'oreiller", ouvrages illustrés que l'on offrait aux jeunes mariés jusqu'au XIXème siècle afin de faire leur éducation érotique.

Les oeuvres sont réparties selon les sept sections (adhikarana) du Kâma-Sûtra: la société et les concepts sociaux, l'union sexuelle, à propos de l'épouse, à propos des relations extra-maritales, à propos des courtisanes, à propos des arts de la séduction.

Le livre permet également de comprendre pourquoi le monde occidental porte un regard si déformé sur le Kâma-Sûtra qui constitue l'un des textes majeures de l'hindouisme médiéval.


Source : La Pinacothèque de Paris

 

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-SutraLe Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Les livres sur le Kâma-Sûtra

 

- Kâmasûtra de Vâtsyâyana Mallanâga (existe en poche)

- Kâma Sûtra - Le Bréviaire de l'Amour, Traité d'érotisme de Vâtsyâyana - Auteur : Alain Danielou

- Kâma Sûtra, le Livre des Secrets - Auteur : Pawan K. Varma

- Kâma Sûtra, élixir d'amour - Auteur : Anupama Chandwani

 

Et aussi

- Erotisme indien de Alka Pande

Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-SutraLe Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra
Le Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-SutraLe Kama-Sutra, spiritualité et érotisme dans l'art indien, à la Pinacothèque de Paris - Et petite introduction au Kama-Sutra

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tina 10/03/2015 10:13

Merci pour toutes ces informations et ces recommandations, c'est super intéressant !

Tina