Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Shabanu de Suzanne Fisher Staples

SHABANU

De Suzanne Fisher Staples

Titre original : Shabanu, daughter of the wind

Traduction en français par Jeanine Hérisson

Editions Folio Junior / Gallimard Jeunesse (2003) - 292 pages - Prix neuf : 7 € - achat en occasion 3 €

ISBN : 978-2070626267

 

Shabanu est une jeune fille du désert, qui appartient à un peuple nomade de confession musulmane, qui vit de l'élevage de chameaux à Cholistan dans le sud du Pakistan, près de la frontière indienne et du désert du Thar. Elle vit avec ses parents, son grand-père malade, sa soeur Phulan, sa tante et ses deux cousins (l'oncle travaillant en ville).

Après le ramadan, Phulan se mariera avec Hamir, un jeune homme vivant dans une zone irriguée "Mehrabpur" et l'année prochaine cela sera au tour de Shabanu de se fiancer au frère de Hamir, Murad.

Alors que les parents de Shabanu prépare la dot de Phulan et se prépare au mariage de celle-ci, Shabanu est loin d'être prête à se marier et a toujours l'esprit et le comportement d'une enfant. Elle aime vivre à l'extérieur auprès des chameaux, vérifier le niveau de l'eau de la toba (une mare d'eau douce qui constitue une réserve d'eau), aider son père, monter sur les chameaux, enseigner aux chameaux à danser, ... Cette année, elle se rendra avec son père à la foire aux chameaux de Sibi, qui se situe à des journées de marche de leur campement, pour vendre des animaux et ainsi pouvoir financer le mariage de Phulan. Après cette foire, la famille devra faire en fonction de l'arrivée ou non de la mousson, rester à leur campement ou partir plus tôt lorsque la toba sera à sec. Avec comme finalité la période de mariage de Phulan.

La vie de désert n'est pas une vie tranquille, au travers de l'histoire de Shabanu, on permettra de découvrir cette vie où il faut toujours être prêt à lever le camp d'un moment à l'autre, ses traditions, la lutte quotidienne, ses dangers, l'importance des liens familiaux, les règles demandées aux filles... et surtout que certains projets doivent souvent être modifiés car un malheur est vite arrivé.

 

A travers l'innoncence et la naïeveté de Shabanu, une fille attachante mais quelque peu têtue, ce livre est une belle leçon de vie, où en l'étudiant de près, on a beaucoup de choses à apprendre et en tirer. Idéal pour les jeunes d'environ 12 ans et pouvant être un sujet d'étude aux collègiens (d'ailleurs je vous mets en pièce jointe un guide de lecture en langue anglaise vraiment très intéressant). Ce livre est une très belle histoire qui peut satisfaire également les grands, comme moi. C'est un roman envoûtant qui se lit facilement, les chapitres sont courts mais riches en enseignement.

Ce livre a reçu le prix "Newberry Medail", un prix littéraire américain pour les livres jeunesse.

 

On retrouvera Shabanu dans une suite à ce livre et qui se nomme "Haveli" que je vous ferais découvrir rapidement.

 

Shabanu de Suzanne Fisher StaplesShabanu de Suzanne Fisher Staples

Guide de lecture

C'est Phulan, enveloppée de son chadr noir, qui m'apporte des chapatis et du thé au lait. Elle est perdue dans son propre univers, ces jours-ci, absorbée par les préparatifs du mariage, avide de tout savoir sur Hamir et sa famille, et elle se désintéresse totalement des tâches qui lui incombent.
Il n'y a pas eut d'autres crises de larmes sous la couverture. Filles musulmanes, nous avons été élevées dans l'idée que le foyer de notre enfance est temporaire. Nos véritables foyers sont ceux où nous irons vivre lorsque nous nous marierons. Mais je me demande comment je pourrais jamais accepter un endroit en dehors du désert, sans mes chameaux, sans papa, sans maman.

Mais la lune s'est levée avant le coucher du soleil et nous marchons tard dans la nuit, gardant la route d'un côté et la voie ferrée de l'autre. Nous nous arrêtons avant Bellpat, où demain nous laisseront la route derrière nous pour emprunter une piste de désert qui nous amènera en pays bugti.
Pendant les deux jours suivants, nous traversons sans incident la région tribale. Papa insiste pour que je sois sur le dos de la chamelle afin que les gens voient que nous sommes une simple famille venant de Sibi pour traverser le désert.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article