Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Bollywood apocalypse de Manil Suri

BOLLYWOOD APOCALYPSE

De Manil Suri

Titre anglais : The City of Devi

Traduit de l'anglais par Dominique Vitalyos

Editions Albin Michel

Broché 472 pages - 23 €

ISBN : 978-2-226-25605-8

 

Sortie en librairie le 6 mars 2014

 

Avant de vous décrire en quelques paragraphes un petit soupçon de ce roman, tout en espérant vous transmettre l'envie de le découvrir, je tiens sincèrement à vous exprimer mon grand enchantement à son sujet et je vous avoue que c'est pour moi un réel grand coup de cœur littéraire.

Manil Suri, l'écrivain, avait précédemment écrit deux romans dont le très connu "Mother India" où l'on suit l'histoire d'une femme Muri étouffée par sa vie conjugale avec un espèce de mauvais "rossignol" faignant et alcoolique. Pour combler son vide et s'épanouir, elle reportera son amour trop souvent excessif à son seul et unique enfant, l'histoire se déroule sur trois décennies où l'on y découvre également l'histoire de l'Inde et les femmes indiennes entre tradition et modernité.

 

Avec "Bollywood Apocalypse", Manil Suri poussera la force de son écriture dans des sommets encore plus vertigineux que dans "Mother India" où il avait déjà excelé. Dans ce roman sera entremêlé des sujets encore plus forts et peut-être même sensibles (tout en gardant le respect et la neutralité). Une grande apocalypse effectivement où l'on se retrouvera dans des conflits et complots politiques, des massacres gratuits, la corruption, beaucoup d'érotisme (Manil Suri ira même dans les détails), l'homosexualité, la mort, le combat pour survivre, l'amour .. Le roman est subtilement écrit, fort, ingénieux, d'une sacré finesse et bien d'autres aspects encore que je vous laisserais découvrir.

 

11 septembre 2011. Le monde vient de basculer, des attentats ont eut lieu dans le monde entier. En Inde, la situation est loin d'être meilleure et de nombreuses villes à travers tous les Etats indiens ont été également touché par des attentats mais également par des tirs aérien. Des quartiers de Bombay sont dorénavant en ruines d'autant que la situation entre hindous les "Kaki" et musulmans les "Limbu" dont chacun contrôle des quartiers bien précis envenime la destruction de la ville et les exécutions sont nombreuses parfois sur le seul faite de sa religion. On ne sait pas trop qui est à l'origine de cet énorme conflit, le Pakistan on pourrait croire ou peut-être même une autre nation. Quoiqu'il en soit les hindous ont pris comme idole "Superdevi", la déesse-mère de Bombay et la vénère comme il se doit et se battent souvent en son nom. Le "mauvais" hasard a fait qu'un film à grand budget a été un énorme succès quelques temps avant le début des conflits dans l'Inde entière (même reculée) et qui a été sorti en salle l'été 2011, qui a d'ailleurs généré des produits dérivés et des idoles de cette "Superwoman indienne". La plus grande partie du film concernait des complots pour détruire la ville de Bombay;

 

Sarita, une femme d'une trentaine d'année, dans l'agonie de la ville de Bombay est à la recherche de son époux Karun qui a disparu depuis trois jours. Avant son départ de leur appartement, il lui a confirmé qu'il devait se rendre à une conférence scientifique importante du côté de Karnal. Des voisins de pallier, également scientifiques, ont signifié à Sarita quelques heures après le départ de Karnal que suite aux troubles dans la ville, la conférence a était annulée et cela depuis de nombreuses journées. Mais Karun est tout de même partis et reste injoignable, mais il a toujours été un homme mystérieux.

Sarita part donc à la recherche de son mari dans une ville meurtrie. Son premier refuge où elle a due se réfugier suite à un raid aérien est un abri sous un hôpital, où elle commence à découvrir que les gens en temps de crise, se conduisent comme des bêtes sauvages. Elle se plongera dans ses pensées envers Karun et ne lui quitteront pas tout au long de son pénible et dangereux périble qu'elle devra affronter pour retrouver son époux, elle devra souvent traverser des quartiers où elle est devenue une étrangère car elle est hindoue. 

Heureusement, comme par hasard, un homme depuis l'abri de l'hôpital essaye en vain à s'approcher d'elle et lui propose même à l'aider à se rendre à Karnal, elle déclinera son offre mais devra le lui accorder après être passé à deux doigts de la mort. Ce jeune homme se présentera tout d'abord comme Gaurav, mais son vrai nom est Ijaz dit Jaz, d'origine musulmane mais qui a vécu de nombreuses années en-dehors de l'Inde pour suivre ses parents à l'étranger. Mais que recherche Jaz qui tient à tout prix aider Sarita, quel est son secret, qui est-il ? Comme Sarita, durant ce long périple à retrouver Karun, Jaz se remémorera et nous dévoilera sa vie indienne mais il gardera le silence auprès de Sarita.

 

 

J'espère que je vous ai donné envie de lire ce roman et j'espère que vous serez aussi fasciné que moi par son histoire. N'hésitez pas à me faire part de vos impressions.

 

Je tenais aussi à exprimer par cet article un hasard que nous francophones ne pouvont pas faire le lien car les livre de Manil Suri ont été changé pour nous. Dans le livre "Bollywood Apocalypse", au début du livre, est débattu entre Sarita et Karun la théorie que les Dieux de la Trimurti que nous connaissons pour être Brahma (le créateur), Vishnou (le protecteur) et Shiva (destructeur) mais selon Khrishnaturi (le philosophe ?) "a été un des premiers à proposer Devi comme un troisième élément de la Trimurti" (elle est vénérée par des millions de fidèles contrairement à Brahma qui malgré tout à créer l'univers). Bien sûr, je ne veux faire aucun débat sur le sujet, mais là où je voulais en venir c'est que le premier livre de Manil Suri a comme nom "The death of Vishnu", le second "The age of Shiva" -> "Mother India" pour nous et le troisième "City of Devi" -> "Bollywood Apocalypse" pour nous. Quelle coïncidence, qui d'ailleurs en faisant des recherches sur internet sur des sites anglais car le livre étant déjà sortie aux Etats-Unis, j'ai retrouvé qu'un article parlait justement du hasard que j'ai constaté.

 

 

Je tiens grandement à remercier les Editions Albin Michel.

 

Bollywood apocalypse de Manil SuriBollywood apocalypse de Manil Suri

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article