Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Makar Sankranti ou la fête des moissons

MAKAR SANKRANTI ET PONGAL

 

Appelé également "Fête des moisson", elle se fête tous les ans en Inde aux environs du 14-15 janvier.

 

 

Makar Sankranti

"Makar Sankranti" est une date importante dans l'astrologie. Le soleil entre en Capricorne (sanskrit : Makara) constellation du zodiaque. Cette date reste à peu près constante par rapport au calendrier grégorien. Cependant, la précession de l'axe de la Terre (appelé ayanamsa) fait en sorte que la date de Makara Sankranti se déplace à travers les âges. Il ya mille ans, Makara Sankranti était le 31 Décembre et aujourd'hui elle se situe aux environs du 14 janvier.

 

Makara Sankranti est une importante fête, celle des moissons et elle est célébrée dans différentes parties de l'Inde. Beaucoup d'Indiens assimilent également ce festival avec le solstice d'hiver et estiment que le soleil termine son périple vers le sud (en sanskrit : Dakshinayana) au tropique du Capricorne, et commence à se déplacer vers le nord (en sanskrit : Uttarayaan) pour se diriger vers le Tropique du Cancer dans le mois de Pausha (mi-janvier). On ne vénère pas le solstice d'hiver dans la religion hindoue. Makara Sankranti commémore le début de la saison de la récolte et la cessation de la mousson du nord-est au sud de l'Inde. Le mouvement du Soleil d'un signe du zodiaque à un autre est appelé "Sankranti" et lorsque le soleil se déplace dans le zodiaque du Capricorne il est connu sous le nom de "Makara" (en sanskrit). C'est pourquoi cet évènement est nommé "Makara Sankranti" en Inde. Il est l'une des rares fêtes hindoues qui est célébré à une date presque fixe soit le 14 janvier de chaque année (ou peut être parfois le 15 Janvier (année bissextile)).

"Makara Sankranti", en dehors d'une fête de la moisson est également considéré comme le début d'une période de bonne augure dans la culture indienne (idéal pour les évènements importants. Elle marque la fin d'une période de mauvais augure qui, selon le calendrier hindou commence vers la mi-Décembre. Scientifiquement, ce jour marque le début de jours plus chauds et plus par rapport aux nuits. En d'autres termes, "Sankranti" marque la fin de la saison d'hiver et début d'une nouvelle récolte ou la saison de printemps.

Partout dans le pays, "Makara Sankranti" est célébré en grande pompe. Cependant, il est célébré avec des noms distincts et rituels dans différentes parties du pays. Dans les États du nord et de l'ouest de l'Inde, le festival est célébré comme le jour "Sankranti" avec un zèle et une ferveur particulière. On retrouve l'importance de cette journée dans les épopées comme Mahabharata. Donc, en dehors de l'importance socio-géographique, cette journée est également titulaire d'une signification historique et religieuse.

Makar Sankranti est fêté dans chaque Etat de différentes manières.

 

Rajasthan

Cette journée est célébrée avec quelques spécialités du Rajasthan et des bonbons comme Pheeni (soit avec du lait ou sirop sucre trempé), Til-Paati, Gajak, kheer, Pakodis, Puwas, Til-ladoos etc). Les femmes de la région observent un rituel dans lequel elles donnent tout type d'objet (liées au ménage, le maquillage ou la nourriture) à 13 femmes mariées. Traditionnellement, c'est aussi la fête des cerfs-volants. A cette occasion, le ciel de Jaipur par exemple y est remplis. Les gens invitent des amis et des parents à leur domicile pour des repas de fête (appelés aussi "Sankrant Bhoj").

Uttar Pradesh

Dans l'Uttar Pradesh, Sankranti est appelé "Khichiri". Prendre un bain dans les rivières sacrées ce jour est considéré comme le plus propice.

Bengale

Au Bengale, à Ganga Sagar lors de cette fête, des centaines de milliers d'hindous se réunissent pour prendre un bain sacré au confluent du Gange et de la baie du Bengale et pour offrir une puja à l'ashram du temple Kapil Muni. Cela permet de se nettoyer et purifier son âme.

Tamil Nadu

Au Tamil Nadu Sankranti est connu sous le nom de «Pongal», qui tire son nom de la flambée du riz bouilli dans un pot de lait, et ce festival a plus d'importance que même Diwali. Il est très populaire surtout parmi les agriculteurs. Riz et légumes secs cuits ensemble dans du beurre fondu et le lait est offert à la divinité de la famille après le culte rituel (voir détail ci-après).

Andhra Pradesh

Dans l'Andhra Pradesh, il est célébré comme un festival de trois jours la récolte Pongal. C'est un grand événement pour les gens de l'Andhra Pradesh. Les Telugus aiment à l'appeler «Pedda Panduga» qui signifie grand festival. Le tout dure quatre jours, le premier jour Bhogi, le deuxième jour Sankranti, le troisième jour Kanuma et le quatrième jour, Mukkanuma (voir détail ci-après).

Karnataka

Au Karnataka, le festival est marqué par la visite à ses amis et ses parents pour s'échanger des voeux et par la préparation d'un plat appelé Ellu (faite avec des graines de sésame, noix de coco, du sucre, etc.). Une coutume commune dans le Karnataka est l'échange de morceaux de canne à sucre et de "Ellu" avec des voisins, amis et parents. Au Karnataka, Pongal est connu comme «Sankranti"', et les vaches et les taureaux sont bien décorées et nourri avec du Pongal, une préparation sucrée de riz. Des prières spéciales sont récitées. Dans la soirée, les bovins sont conduits en procession au rythme des tambours et de la musique. Dans la nuit, un feu est allumé afin que les animaux sautent au-dessus du feu.

Pour "Makar Sankranti", des hommes, des femmes et des enfants portent des vêtements colorés, visitent des proches, échangent des morceaux de canne à sucre, de la mélasse, des morceaux de noix de coco séchée, des arachides, ... En cette journée de bonne augure, les gens dans le Karnataka distribuent des "Yellu" et "Bella" (graines de sésame au sucre) et sont accueillis avec les paroles "'til-gul ghya, god god bola" (Mangez des graines de sésame et parlez de bonnes choses). L'importance de cet échange est que la gentillesse doit prévaloir dans tous les rapports.

 

Maharashtra

Dans le Maharashtra, le jour "Sankranti", les gens s'échangent des "tilguds" multicolores fabriqués à partir de til (graines de sésame) et de sucre et des laddus fabriqués à partir de sucre de palme, ... Tout en échangeant ces friandises, les personnes se souhaitent tout en disant "'til-gul ghya, dieu de dieu bola" qui signifie «accepter ces tilguls et ces paroles douces". La pensée sous-jacente dans l'échange de tilguls est d'oublier les dernières rancunes et les hostilités et se résoudre à parler gentiment et rester amis.

C'est une journée spéciale pour les femmes dans le Maharashtra car les femmes mariées sont invitées pour un rendez-vous appelé "Haldi-Kumkum" et des cadeaux sont donnés comme des ustensiles pour la maison. Les hindous portent des ornements faits de "Halwa" ce jour-là.

Gujarat

Au Gujarat, "Sankranti" est observé plus ou moins de la même manière que dans le Maharashtra, mais avec une différence que dans le Gujarat, il est une coutume de donner des cadeaux à leurs proches. Les aînés de la famille donnent des cadeaux pour les plus jeunes membres de la famille. Les gourous gujarati durant ce jour de bonne augures subventionnent des bourses aux étudiants qui effectuent des études supérieures en astrologie et de la philosophie. Ce festival contribue ainsi au maintien des relations sociales au sein de la famille, de la caste et de la communauté.

Pendjab

Au Pendjab, où Décembre et Janvier sont les mois les plus froids de l'année, d'énormes feux de joie sont allumés à la veille de "Sankranti" et qui est célébré comme "Lohri". Bonbons, canne à sucre et riz sont jetés dans les feux, autour de laquelle parents et amis se réunissent. Le jour suivant, qui est "Sankrant", est célébré comme "Maghi". Les personnes du Pendjab dansent danse le "Bhangra" jusqu'à épuisement. Puis ils s'assoient et mangent la nourriture qui est spécialement préparée pour l'occasion.

 

Kerala

La 40 jours anushthana par les dévots de Ayyappa se termine ce jour dans Sabarimala avec un grand festival.

Bundelkhand

En Bundelkhand et Madhya Pradesh ce festival de "Sankranti" est connu sous le nom de "Sakarat"et est célébré en grande pompe et est accompagné de beaucoup de friandises.

Tribaux de l'Orissa

Beaucoup de tribus dans notre pays commencent leur nouvelle année à partir du jour de "Sankranti" par des feux de joie, à danser et à manger des plats spéciaux pour l'occasion question de se retrouver ensemble. Les populations tribales de l'Orissa Bhuya ont leur "Maghyatra" dans lequel les petits articles de maison sont mis en vente.

Assam

En Assam, le festival est célébré comme "Bhogali Bihu".

Littoral

Dans les régions côtières, il est une fête de la moisson dédiée à Indra.

 

Le Pongal

 

Pongal est un mot tamoul qui signifie en français "bouilli par-dessus", cette fête peut aussi s'appeller "Makar Sankranti" dans d'autres régions indiennes. Cette fête tamoule est la fête des moissons et se déroule notamment dans le Sud de l'Inde dans les Etats du Tamil Nadu, Karnataka et Andhra Pradesh et a lieu aux environs du 14-15 janvier qui est le premier jour du mois Thai du calendrier tamoule (thai faisant référence au 10ème mois du calendrier tamoul).

Historiquement cette fête n'a rien à voir avec l'hindouisme. Un proverbe tamoul dit : "Thai Pirandhal Vazhi Pirakkum" (தை பிறந்தால் வழி பிறக்கும்), soit "La naissance du mois de Thai pave la route à de nouvelles opportunités". La fête a une signification astrologique, elle marque le début de la période de l'Uttarayana, celle où le soleil parcourt dans le ciel ses 6 mois de courses les plus septentrionales. Dans l'hindouisme, Uttarayana est considéré comme une période propice : c'est durant cette période qu'est organisé des évènements importants. Makara Sankranthi fait référence à l'entrée du soleil sous le signe zodiacal du Makara, c'est-à-dire du Capricorne.

Pongal est associée à de nombreuses légendes, mais une des plus populaires est celle avec Krishna. Durant son enfance, Indra, dieu de l'Orage, était fâché contre les villageois de Brindavan, et leur envoya des pluies torrentielles qui menaçaient de tout inonder. De son petit doigt, Krishna souleva la collinde de Govardhana pour que tout le village, les hommes, les bêtes et leurs possession puissent s'abriter dessous, et il tient le tout durant sept jours, le temps que la pluie cesse.

Selon une légende de Shiva, le troisième jour de Pongal, Shiva envoya son buffle Nandi pour dire aux gens d'avoir un bain d'huile par jour et de manger une fois par mois. Cependant, Nandi est devenu confus et dit aux gens de manger tous les jours et se baigner une fois par mois. Cela a irrité Shiva et il envoya Nandi sur la terre pour aider les humains a récolté plus de nourriture, donc Pongal est devenu une fête de la moisson. Pongal a beaucoup de noms régionaux, les variations les plus populaires sont Makar Sankranti, Lohri, Bihu, Hadaga et Poki.

Les symboles de Pongal sont le soleil, les chars à buffles, les grains de blé, le kolam et la faucille. La plupart de ces symboles sont liés à l'agriculture et le soleil. Par exemple, le symbole du char se réfère au char du soleil. Les hindous croient que le dieu soleil se déplace autour de la terre dans son char.

Cette fête se déroule sous 4 jours :

- le premier jour est celui de Bhogi. Lors de cette journée les vieux tissus et vêtements sont jetés et brûlés, marquant ainsi le début d'une nouvelle vie. Les gens se réunissent à l'aube dans le Tamil Nadu pour allumer un feu de joie pour y jeter d'anciennes possessions. La maison est nettoyée, peinte et décorée pour donner un air de fête. Dans les villages, les cornes de bœufs et buffles sont peintes avec des couleurs. Des personnes font exprès des prêts pour avoir une fête grandiose.

- le 2ème jour est celui de Pongal. Une cérémonie rituelle d'offrande au soleil a lieu pour le remercier pour les récoltes. La journée commence par un bain rituel à l’huile : on applique de l’huile sur tout le corps et les cheveux puis c'est l'heure d'une pûja pour demander la prospérité de la famille. On prépare ensuite le "Pongal". C'est un plat fait de riz, du lait frais, de la mélasse (ou du sucre de palme), de la cardamone, noix de cajou et même des raisins secs dans un pot en argile neuf (souvent on y dessine dessuis des kolams, des motifs géométrique dessiné avec de la poudre de riz) tôt le matin. Lorsque la préparation déborde du pot (symbole de prospérité et d'abondance), les gens disent en cœur alors "Pongalô, Pongal ! Pongalô, Pongal !". Après cette cérémonie, les gens préparent des en-cas et des desserts, se rendent visite l'un à l'autre et échangent des vœux. Le jour du Pongal est le jour qui coïncide avec la fête Makara Sankranthi, la fête des moissons qui est fêté dans toute l'Inde.

.

- le 3ème jour est celui de Mattu Pongal. C'est la journée où l'on honore les buffles et les vaches en leur mettant une guirlande, un kumkum (marque sur le front) et en leur donnant de la meilleure nourriture que les autres jours (fruits, sucre, miel, ...). Une légende raconte que le bétail accepta d'aider l'homme à labourer les champs, à la condition d'être fêté et honoré tous les ans. Une course dangereuse appelé "Jallikattu", preuve de dévotion est demandé, où l'on demande aux dévots de Shiva de maîtriser sa monture sauvage, à main nue à leurs risques et péril, le véhicule de Shiva étant le taureau. c'est grâce à leur aide que l'on peut labourer les champs. Un autre jeu moins dangereux et celui d'attraper les friandes que l'on accroche aux coups des bêtes et que les enfants doivent attraper. A condition que l'animal ne se régale pas avant. Durant cette journée, les femmes nourrissent aussi les oiseaux et surtout les corbeaux car pour les tamouls les esprits de leurs ancêtres se trouvent dans les corbeaux.

 

- le 4ème jour est celui de Kanum Pongal, "kanum" signifiant "voir". Durant cette journée, les gens consomment de la canne à sucre et surtout ils décorent leur maison, en effectuant des kolams (des motifs géométriques faites avec de la poudre de riz qui sont faites à l'entrée des maisons et des commerces, ils doivent apporter la chance). Les gens se rassemblent et se donnent des cadeaux notamment entre frères et soeurs. Les familles en profitent pour faire des sorties. On peut considérer que ce jour est la fête nationale chez les tamouls.

 

 

 

 

 

 

Makar Sankranti ou la fête des moissonsMakar Sankranti ou la fête des moissonsMakar Sankranti ou la fête des moissons
Makar Sankranti ou la fête des moissonsMakar Sankranti ou la fête des moissons
Makar Sankranti ou la fête des moissonsMakar Sankranti ou la fête des moissonsMakar Sankranti ou la fête des moissons

Chanson de Lothi, film VEER ZAARA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article