Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
atasi.india.mania.com

atasi.india.mania.com

" Une fois que vous aurez senti la poussière de l'Inde, vous ne vous en libèrerez jamais " Rumer Godden

Maharani Gayatri Devi, Rajmata de Jaipur

Maharani Gayatri Devi, Rajmata de Jaipur

Maharani Gayatri Devi, Rajmata de Jaipur

Trois mille kilomètres séparaient le Palais dans l'Etat de Cooch Behar, niché dans le coin nord-est de l'Inde, où Gayatri Devi grandit et celui de ses grands-parents dans l'Etat de Baroda, à l'autre bout du pays sur les rives de la Mer d'Oman.

 

Les grands-parents

 

Les grands-parents maternels de Gayatri Devi ont l'esprit libéral et faisaient pourtant partie des Marathas, groupe de la caste des Kshatriyas. Le purdah n'était plus observé dans toute sa rigueur traditionnele au Baroda, et sa grand-mère vint à jouer un rôle de premier plan dans le mouvement féministe indien en président la "Conférence des Femmes de l'Inde". Sa grand-mère n'avait que quatorze ans lorsque fût décidé pour elle son mariage avec le souverain de Baroda : Gaëkowar de Baroda. Après leur mariage, son grand-père engagea des précepteurs afin d'enseigner la lecture et l'écriture à son épouse, il l'encouragea également à se libérer des traditions indiennes et à jouer un rôle dans la vie publique.

Lui n'a connu la vie de souverain qu'après l'âge de douze ans après avoir été choisi par la maharani douarière pour succéder à son fils incompétent. Il n'était pourtant qu'un parent éloigné de la famille régnante et venait d'un village. C'est de là, est né son ouverture d'esprit quant aux injustices, aux méfaits de la tradition, à l'émancipation des femmes, ... L'un de ses protégés n'était d'autre que le Dr Ambedkar, le souverain fît le nécessaire afin que cet Introuchable sans ressources ait une instruction, et cet homme devint un homme politique brillant qui se chargea de traiter les aspects juridiques pour la bataille afin que les Intouchables ne soient plus mis au rang de la société.

 

Ses parents

 

Indira Raje de Baroda était la seule fille parmi une fatrie de 4 garçons et fût une des premières princesses indiennes à fréquenter l'école et l'université. Elle accompagnait très souvent ses parents lorsqu'ils se rendaient en Angleterre. En 1910, alors qu'elle n'avait que 19 ans, a été décidé par ses parents son mariage avec le maharajah Scindia de Gwalior, une principauté marathe des plus importantes en Inde. Mais contre l'accord de ses parents, elle mit fin aux fiançailles et se maria en juillet 1913 à Londres avec le prince Jitendra Narayan de Cooch Behar, qu'elle rencontra lors du durbar de Delhi de 1911, tenu à l'occasion du couronnement du roi-empereur Georges V. Le faite qu'elle rompit ses fiançailles fit à l'époque coulé beaucoup d'encres et mit mal à l'aise ses parents (sa mère ne lui parla plus pendant des années et de lui donna pas sa bénédiction pour le mariage).

Après leur mariage, le frère aîné du prince Jitendra Narayan mourut et laissa sa place à celui-ci qui devient maharadjah. Lorsque Indira arriva à Cooch Behar, le purdah prit fin du même coup. Indira et Jitendra partageait leur vie entre Cooch Behar, Calcutta, Bombay. Naissa de leur union : Ila (fille) en 1914 à Calcutta, Bhaiya (fils) en 1915 et héritier du trône, Indraji en 1918 à Poona, en 1919 à Londres : Ayesha connu sous Gayatri et en 1920 à Londres Menaka (fille). A peine quelques années après, en 1922, mourut Jitendra Narayan, le jour même de ses 36 ans en Angleterre. Indira n'en avait que 30.

 

L'enfance et l'adolescence

 

Après le décès du maharadjah de Cooch Behar, le frère aîné de Gayatri fût couronné alors qu'il n'avait que 7 ans et se fût Indira la mère qui fût régente en attendant sa majorité.

Gayatri est ses frères et soeur eurent malgré l'absence de leur père, une très belle vie au palais de Cooch Behar, ils eurent une bonne éducation et faisaient beaucoup de sports. Ils étaient proche de la nature et des gens de Cooch Behar dont le palais était à une petite distance de la ville. Ils étaient entourés de leurs cousins et jouaient avec les enfants de Cooch Behar et apprirent à chasser. Les premiers été qui suivièrent le décès de leur père, avec leur mère, le personnel, les aides de camps, ... ils se rendirent à Ootacamund connu sous le nom de Ooty en Inde du Sud, une station de montagne. Lorsque Gayatri eut environ 12-13 ans, ils allèrent à Darjeeling. Par la suite, les enfants devaient être séparé, certains en pension, en Inde, en Angleterre ou en Suisse.

Ils vécurent également dans la propriété de Calcutta nommée "Woodlands" qui regorgaient toujours de monde et de grandes personnalités. C'est d'ailleurs à cet endroit que Gayatri connu la première fois le prince de Jaipur, un grand joueur de polo, durant les vacances de Noël en 1931, une première d'une longue série de visites.

Gayatri à l'âge de 14 ans, se rendit avec sa mère et son frère Indraji (qui devait ensuite rejoindre le collège Mayo de Ajmer) à Jaipur et découvrit la première fois cette ville, le palais de Rambagh et le Fort d'Amber.

A 15 ans, Gayatri et Ila, étudièrent le bengali dans l'école dirigée par le poète gurudev Tagore durant un an. En 1935, elle retourna à Cooch Behar pour passer l'équivalent du baccalauréat.

En 1936, une rumeur puis une enquête permetta de découvrir que Ila s'était marié avec un cousin du maharajah de Tripura dans un bureau d'état civil de Calcutta. Gayatri et Menaka rejoinièrent l'école ménagère de Lausanne en Suisse. Les voyages dans les différentes villes d'Europe se succédèrent : Suisse, Cannes, Londres, Prague, Vienne, Budapest, ...

 

Maharaja Sir Sawai Man Singh II de Jaipur

 

Jai a été le fils d'un modeste prince du Jaipur. Le maharadjah de Jaipur, Sawai Madho Singh II n'avait pas d'héritier et choisit Jai comme successeur alors qu'il n'était qu'un garçonnet. Il grandit auprès de la première épouse du maharajah dans le zénana et où il connut la plus grande solitude, alors que c'était un garçon plein de vie. Sawai Madho Singh II mourût un an après l'arrivée de Jai au Palais en 1922, et 5 jours après le décès, Jai monta sur le trône. Un conseil de régence pour gouverner jusqu'à sa majorité, fut alors mis en place. Jai fit ses études au collège Maho à Ajmer et peu après en 1923, alors qu'il avait douze ans, il fut marié à la soeur du maharajah de Jodhpur qui était plus âgé que lui. La nièce de la mariée, alors âgée de 5 ans lors de ce mariage, sera par la suite la deuxième épouse de Jai (en 1932). En 1929, avec sa première épouse, Jai reçut une fille Prenn Kumari dit Mickey puis deux ans plus tard un premier héritier mâle du nom de Bhawani Singh dit Bubbles. 

 

 

 

Maharani Gayatri Devi, Rajmata de Jaipur

Gayatri et Jai

 

C'est peu de temps après le séjour de Gayatri à Jaipur lorsqu'elle avait 14 ans que Jai demanda à Indira si il pouvait épouser sa fille.

Les six années suivantes, Jai se rendait chaque hiver à Calcutta alors que la mère de Gayatri le voyait souvent à Delhi lors des concours hippiques et les matchs de polo. En 1936, Gayatri et Jai se voyèrent souvent à Londres et très souvent en cachette, ils firent ainsi plus ample connaissance.  Après insistance de Jai auprès de la mère de Gayatri (qui craignait le zénana de Jaipur et le rôle de 3ème épouse de sa fille), Gayatri et Jai eurent enfin la bénédiction et l'accord pour le mariage.

Le mariage eut lieu le 9 mai 1940, et après celui-ci, Jai et Gayatri passèrent leur lune de miel à Ooty avant de rejoindre Jaipur.

La vie à Jaipur était différente de celle qu'elle a connu à Cooch Behar notamment avec le durbar des femmes et le zénana, qu'elle découvrit en même temps que les femmes y vivant comme la deuxième épouse de Jai : Jo Didi, la première épouse étant souvent en voyages à Jodhpur, sa ville d'origine.

La guerre de 1939-1945 toucha également l'Inde. Jai, soldat dans l'âme fut envoyé à Risalpur, près de la frontière nord-est. Gayatri put l'accompagner et vivait à ses côtés, et s'occupa du petit bungalow de cantonnement dans lequel ils vivaient jusqu'en 1941 où des incidents avec les tribus afghanes obligeaient les troupes à se rendre directement à la frontière et la région était peu sûre. Quelques mois après, Jai obtient du roi Georges VI pour rejoindre le régiment des "Life Guards" mais il fût finalement parmi les "Royal Scots Greys" dans la zone de Gaza puis au Caire. Pendant ce temps, Gayatri participa à l'effort de guerre, séance de tricot et couture au bénéfice de la Croix-Rouge au zénana, rassemblement de fonds en organisant des séances théâtrales, direction du Palais Rambagh après la démission de l'intendant anglais (dont ses cours en Suisse et à Londres se révelaient fort utile), ... En 1943, Gayatri créa et ouvra une école pour les filles, le Maharani Gayatri Devi Girls’ Public School dans le but premier que ça soit un premier "jalon sur la longue route de l'émancipation" destinée à la base aux "filles issues des familles nobles et des couches élevées de la société, car c'était dans ce milieu que le purdah était observé avec le plus de rigueur".

 

Après 1946, les changements en Inde et dans leurs vies

 

En 1946, des réformes au niveau du gournement de l'Inde eut lieu dont le plus important furent des réformes de l'ordre constitutionnel. "Jusque là, l'Etat avait été gouverné par le seul maharajah, assisté d'un conseil des ministres qui donnait des avis. C'était au Premier ministre qu'il reviendrait désormais de présider les réunions du cabinet, bien que le maharajah dût toujours être consulté avant la mise en vigueur des décisions importantes. L'institution de 1944 de deux corps élus : conseil législatif et assemblée de réprésentative. Tout cela ne diminuait pas l'importance du maharajah dans la vie de ses sujets mais mettait les maharajahs un peu dans une situation de monarque constitutionnel. Ce processus dura jusqu'en 1949, où les Etats comme celui de Jaipur s'intégra dans l'union du Rajasthan au sein de l'Inde indépendante.

En mars 1947, Lord Mountbatten a été nommé vice-roi par le gouvernement britannique et devait conduire la mission de l'indépendance de l'Inde et le plus rapidement possible. Le 12 août 1947, Jai signa l'acte d'intégration, rattachant son Etat à la nouvelle Inde, tout en restant souverain. Le 15 août 1947, l'Inde accéda à l'indépendance et la partition de l'Inde et du Pakistan intervenait au même moment.

Fin 1947 et début 1948, Jai et Bhaiya (le frère à Gayatri) célèbrent dans leurs jubilés d'argent car ils accédèrent tout deux au trône en 1922. La menace de conflits entre musulmans et hindous se faisait ressentir au milieu des réjouissances.

Le 30 janvier 1948, Ghandi fut assasiné et son meurtrier appartenait à un groupe d'extrême droite hindoue. Si l'assasin aurait été musulman, le pays aurait dû subir des déchaînements violents.

En 1948, se déroula également le mariage de la fille à Jai : Mickey à Jaipur avec le maharadjah Kumar de Baria, un Etat situé dans le Gujarat. La cérémonie eut lieu d'après la coutume et le mariage figura même en première page de nombreux journaux, il a été également cité comme le mariage le plus coûteux du Monde dans le Guiness Book.

Après ce somptueux mariage, Jai et Gayatri se rendirent en Angleterre puis aux Etats-Unis.

Après leur retour en Inde, Jai fût engagé "dans des négociations" qui allaient changer la vie de Jai et également celle de l'Inde, qui "devaient aboutir à la fusion de la plupart des Etats rajputs en un gouvernement administratif nouveau, au sein de la République indienne, l'Union du grand Rajasthan." En mars 1949, les facettes de l'Inde apparaissaient. La fusion des Etats rajputs de Jaisalmer, Jodhpur, Bikaner et Jaipur dans la nouvelle union du grand Rajasthan eut lieu. Jai fût nommé à vie "rajpramukh" ou Chef d'Etat de la nouvelle union.

En octobre 1949 naquit Jagat Singh, le fils unique de Jai et Gayatri. En octobre 1956, le ministre de l'Intérieur, le Premier ministre Nehru et le Président Dr Rajendra Prasad, écrivèrent à Jai pour lui annoncer que la fonction de rajpramukh devait disparaître.

En 1956, le Palais de Rambagh devient un établissement public et fût alors transformé en hôtel. Jo Didi mourût avant qu'elle dût quitter le Palais. La création d'un musée dans le palais de la Cité eut lieu également peu de temps après et Gayatri s'occupa de la Fondation du musée. Avec l'abandon du Rambagh en hôtel, la résidence de Delhi, et la décision de vider les resserres de la Cité, une vente aux enchères eut lieu car il n'y avait plus de place pour stocker tout ce mobilier et ces objets.

En 1960, la Reine Elisabeth d'Angleterre et le Prince Philipp se rendirent en Inde et visitèrent Jaipur et firent une partie de chasse avec Jai et Gayetri.

Egalement en 1960, Gayatri fit son entrée officielle dans la politique en adhérant au parti Swatantra dont le Chef a été parmi les proches de Gandhi. En 1961, Gayatri se lança dans une campagne électorale pour le siège de Jaipur et commença pour elle une grande aventure et découverte à travers tous les villages ou presques que peut compter le territoire de Jaipur. Gayatri remporta les élections de 1962 avec une majorité de 175.000 voix sur le candit du Parti du Congrès et encore une fois la famille de Jaipur fût à nouveau dans le livre des records pour avoir obtenu la plus large majorité jamais atteinte dans un pays démocratique. Gayatri et Jai se rendirent souvent à Delhi. Jai avait été lui élu au Rajya Sahba, la Chambre Haute, par l'assemblée locale du Rajasthan. Gayatri pour sa part, se rendit à la Chambre Basse du Parlement, pour son rôle de député réprésentant Jaipur. A Jaipur, elle recevait les électeurs qui venaient comme avant avec Jai lui faire part de requêtes et des problèmes auquels ils étaient confrontrés quotidiennement.

Depuis 1954, le pandit Nehru et son gournement avaient gardé le secret sur les incursions chinoises en territoire indien et fût l'origine d'une grande crise car Nehru n'avait pas suivit l'avis des Chefs armée et alloua aucun crédit à l'entraînement des troupes et de les équiper pensant que les Indiens et les Chinois étaient frères. En 1964, Nehru mourrût.

Après ce décès, eut lieu l'élection de Lal Bahadur Shastri à la tête du gouvernement. Pour lui, il était nécessaire d'améliorer la situation économique de l'Inde et plaça l'agriculture au premier rang dans le plan quiquennal.

Il proposa également à Jai un poste d'ambassadeur et Jai accepta pour être ambassadeur en Espagne. Qu'en a Gayatri continua ses engagements parlementaires tout en essayant de voir Jai le plus souvent possible et de présider les réceptions de l'ambassade. Mais Lal Bahadur Shastri mourût quelques mois plus tard.

En 1965 fût l'année des noces d'argent de Gayatri et Jai mais ils furent souvent séparer par leurs fonctions. En 1966, le fils de Jai, Bubbles épousa la princesse Sirmur mais la même année le frère aîné de Gayatri Bhaiya eut un sérieux accident au cours d'une partie de polo et devint un invalide partiel.

En 1967, eut lieu à nouveau les élections mais les limites de la circonscription de Gayatri ont été arbitrairement remaniées et englobaient une partie de la région de l'ex-Etat de Jodhpur. Le Ministre de l'Intérieur emporta sur Gayatri pour le siège à l'assemblée locale mais elle conservait son siège au Parlement de Delhi par une large majorité.

Au début de 1966, lors de la Convention du Parti des Congrès, une résolution avait été proposée tendant à supprimer les listes civiles des Princes et cette résolution fût un élément de programme du ministre de l'Intérieur du gouvernement central. Des réunions des princes eurent ensuite lieu à plusieurs reprises.

La mère de Gayatri décéda quasiment la même année. L'année suivante en 1970, décéda Bhaiya le frère aîné de Gayatri et le 24 juin 1970 décéda Jai lors d'un match de polo, le premier après sa chute quelques mois avant.

Le projet d'amendement de la Consitution, destiné à l'abolir les listes civiles des princes a été déposé le 18 mai 1970 touchant bien sûr les biens matériels mais touchant surtout l'héritage de l'histoire. Le Premier Ministre de l'Epoque était Indira Gandhi, la même qui fît emprisonner Gayatri en 1975 durant 156 nuits pour une petite affaire de devises. En août 1971, le 26ème amendement à la Constitution fut déposé et ce n'était qu'autre l'abrogation du statut de Prince : ces princes perdirent tout ce que les engagements solennels qui leur étaient garanti au moment où leurs territoires furent rattachés au reste de l'Inde et leurs privilères, leurs titres et leurs listes civiles furent simplement supprimés. En 1971-1972 eut lieu la guerre au Bangladesh. En 1974, eut lieu trois semaines de grève nationale qui commença dans l'Etat du Bihar suite à une forte augmentation du coût de la vie. Après la défaite du parti du Congrès au Rajasthan en 1977, Gayatri fus nommée présidente de l'Office de Tourisme du Rajasthan mais la lourdeur bureaucratique entravait ses actions et le gouvernement de Delhi tomba et après les élections le parti du Congrès revient au pouvoir au Rajasthan et dans sa convention demanda la démission de Gandhi.

En 1984, Gayatri fonda une nouvelle école qui porte le nom de Sawai Man Sing Vidyalya, un établissement d'enseignement mixte. Gayatri utilisait son temps pour s'occuper des deux écoles mais également de la Fondation Sawai Man Singh organisme créé par Jai afin de venir en aide aux défavorisés de Jaipur.

 

....

 

La Maharani a développé des problèmes gastriques à Londres et fut emmenée à l’hôpital. Elle fut traitée pour un trouble gastrique à l'hôpital King Charles à Londres et avait exprimé son désir de revenir à Jaipur. Elle fut transportée dans un avion-ambulance à Jaipur. Elle a été admise à l'Hôpital Memorial Santokba Durlabhji (SDMH) le 17 juillet 2009. Elle y est décédée le 29 juillet 2009 suite à une insuffisance pulmonaire

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article